CORONAVIRUS AU CAMEROON
Confirmés
5659
Actifs
2033
Guéris
3441
Décès
185
Source : MINSANTE Cameroun -
Mise à jour : 30 mai 2020
Société

Très urgent : Le Coronavirus tue pour la seconde fois au Cameroun

La nouvelle personne décédée, ce mardi 24 mars 2020 à Yaoundé, était un Camerounais résidant en Italie, dénommé Essengue Albinos.

C’est à l’hôpital central de Yaoundé (Cameroun) que le dénommé Essengue Albinos a quitté la terre des vivants. Sa disparition est survenue ce mardi, 07 mars 2020. Camerounais de nationalité, il résidait en Italie. Il est revenu sur sa terre natale le 07 mars dernier. L’homme de 66 ans n’a pas pu résister au Covid-19. Une source médicale au Ministère de la Santé Publique explique aux confrères de 237online.com, L’Urgentiste : « Il était très mal en point. Il souffrait de détresse respiratoire. Il consommait trois bonbonne d’oxygènes par jour ».

A son arrivée le 07 mars dernier, aucun symptôme ne se manifestait chez Albinos. Son fils relate ses dernières discussions avec lui. « A son arrivée, il nous a raconté que pendant tout le voyage, il avait mis les gens mal à l’aise parce qu’il toussait beaucoup. Mais curieusement, quand il est arrivé à l’aéroport, on n’a rien détecté. Une semaine après, son état s’est dégradé. On a constaté les premiers symptômes du Coronavirus. On l’a amené à l’hôpital mais il était déjà très fatigué ».

On ne sait pas encore s’il avait d’autres pathologies. Les réactions des médecins restent attendues. En ce mardi, 24 mars, c’est le second Camerounais qui meurt des suites de coronavirus. Ce matin, le saxophoniste Manu Dibango est décédé en France. Hier, lundi, l’oncle de l’ancien lion indomptable Patrick Mboma est également mort, à Douala, toujours à cause de cette pandémie. Ce qui fait au total 3 camerounais disparus.

Lire aussi
Cameroun: 08 centres spéciaux de prise en charge de malades du Covid-19

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer