Toutes les accusations contre le journaliste Safronov doivent être prouvées (Kremlin)

Ivan Safronov

Le porte-parole du président russe Dmitri Peskov a déclaré que le Kremlin était au courant que l’enquête sur l’affaire du journaliste et du conseiller presse de la société Roscosmos, Ivan Safronov, avait pris fin avec de nouvelles accusations. Selon lui, ces accusations doivent être prouvées par la justice.

« Toutes les accusations doivent être prouvées au tribunal. Nous ne voulons pas commenter l’enquête et les accusations« , a-t-il indiqué. « Seul un tribunal peut déclarer coupable. »

Lorsqu’on lui a demandé si le président avait été informé des derniers détails de cette affaire, en particulier du fait qu’Ivan Safronov avait été envoyé en cellule disciplinaire pour avoir essayé d’installer une antenne de télévision dans sa cellule, Dmitri Peskov avait répondu que le Kremlin avait « vu les rapports des médias. » « Nous ne savons pas à quel point c’est vrai. Bien sûr, il est impossible de rapporter au président tous les détails pour des raisons évidentes« , a ajouté le porte-parole.

Ivan Safronov, ancien correspondant des journaux Kommersant et Vedomosti et ex-conseiller de presse du directeur général de Roscosmos, avait été interpellé le 7 juillet 2020. Il est accusé d’avoir transmis des secrets d’État à un service de renseignement d’un pays de l’Otan, ce qui est considéré comme haute trahison. Il plaide non-coupable.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *