Economie

Télécommunications : Environ 150 localités au Cameroun bénéficieront du réseau MTN

Le site témoin a vu le jour à Marienberg, une bourgade située dans la commune de Mouanko, dans la Sanaga Maritime.

C’est le fruit d’une franche collaboration entre MTN Cameroun et l’Agence d’Electrification Rurale. Un partenariat qui s’officialisera ce 1er juin 2022 à Yaoundé. Apporter du réseau là où il n y est pas. C’est le leitmotiv de MTN Cameroun.Le site conjoint MTN/AER/HUAWEI de Marienberg en est un exemple. MTN entend couvrir les localités à travers le territoire national, qui ont un certain volume de populations et à une certaine échéance. Laquelle couverture l’amène à faire des investissements importants tels que ramener le signal des zones déjà couvertes vers des nouvelles zones à couvrir.

Arnaud Evina, responsable des questions de régulation technique chez MTN Cameroun, présent lors de la visite du site de Marienberg le 31 mai dernier, explique. «Pour ramener ce signal, on est obligé de construire de grosses antennes qui ont un certain coût. Mais aussi, lorsqu’on a construit l’antenne on doit également installer le réseau, les équipements radio, pour arroser la nouvelle localité qu’on veut couvrir. En effet, selon ce responsable de MTN Cameroun, des investissements importants sont générées lors de la transmission du signal dans ces zones reculées. Pour pouvoir apporter le réseau à moindre coût et ainsi briser la facture numérique de ces localités éloignées et dépourvues de réseau, MTN Cameroun a « saisi l’opportunité qu’offrait l’AER à travers son projet d’électrification rurale, pour coupler l’arrivée de l’énergie électrique avec l’arrivée du réseau. Ne serait-ce que pour les appels et par la suite internet et tous les autres services qui tournent autour de la téléphonie mobile », affirme Arnaud E.

Présentation du site

La station de Marienberg de manière concrète est une station solaire photovoltaïque qui produit 15 kilowatts. Elle comprend une salle d’accumulation de machine (gestion de la centrale, gestion de batteries, gestion de la charge), etun réseau de distribution de quelques abonnés. Elle entre dans la première phase du projet d’électrification rurale de l’AER, appelé « projet 166 localités », d’un coût de 80 milliards Fcfa. Un site acquis par l’AER. Toutefois, MTN Cameroun se joint à elle pour y mettre du réseau. Le caractère écologique de ce site permettra à la société MTN d’utiliser une énergie propre qui est l’énergie solaire et qui se régénère en permanence ;mais aussi d’accélérer le déploiement dans les autres localités.Le projet de l’AER est rendu aujourd’hui à sa 3ème phase. Les 2 Premières phases ont permis d’électrifier 350 localités en zone rurale. Le projet de couverture réseau de MTN pourra se déployer sur environ 150 villages, les autres bénéficiant déjà de d’autres réseaux.

Réduire les fraudes

Selon Ngoula Ewouki, chef de l’unité d’exploitation et de gestion des centrales solaires de l’AER, également présent sur le site de Marienberg mardi dernier, le partenariat entre MTN et AER est gagnant. « Ce projet va faciliter le paiement des factures d’électricité par mobile money sur certains de nos sites… c’est l’une des causes de nombreuses fraudes que l’on rencontre dans certaines localités. Des fraudes qui détruisent les centrales et détériorent rapidement les batteries ». Et d’ajouter, « la présence d’un réseau fiable nous permet d’envisager la surveillance à distance des sites. Nos interventions seront plus rapides. Nous pouvons à partir de Yaoundé nous rendre compte des paramètres du site.»

MTN Cameroun et son partenaire AER envisagent dans les prochains jours, de changer d’une part, les batteries de la centrale solaire, et d’autre part, améliorer et augmenter la capacité du réseau au fur et à mesure que les besoins se présentent. Les populations de Mouanko par la voix du 1er adjoint au maire de la commune, Same Diyouke, ont remercié les pouvoirs publics pour ce partenariat MTN/AER/Huawei.

Francine Atangana / 237online.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page