Technologie: Huawei intègre l’Afrique dans son processus d’innovation

ADNANE BEN

Face à la presse africaine ce mercredi 27 avril, Adnane Ben Halima a expliqué la vision que cette société a pour le continent africain.

C’était à l’occasion du 19ème sommet mondial des analystes de Huawei, débuté le 26 avril dernier à Shenzhen en Chine. Sommet au cours duquel les responsables de Huawei ont présenté les perspectives d’avenir de ce leader mondial des Technologies de l’Information et de la Communication (Tics).
L’innovation de Huawei se fera également avec l’Afrique. Rendus au deuxième jour du 19ème sommet mondial des analystes de Huawei, les responsables de cette structure éponyme ont expliqué la place de l’Afrique dans le processus d’innovation de Huawei ; le but étant de booster l’écosystème numérique en mettant en place une collaboration plus efficace avec des infrastructures, mais surtout des formations pour mettre à niveau les africains aux dernières innovations technologiques.

C’est dans cette logique que Adnane Ben Halima, Vice Président en charge des relations publiques de Huawei Northern Africa, qui était face aux hommes et femmes de médias africains ce 27 avril pour une conférence de presse sur Zoom, a présenté les innovations que Huawei souhaite mettre sur pied prochainement en Afrique.

Huawei offre une meilleure connectivité à l’Afrique

Huawei a lancé un programme dénommé Spark qui sera expérimenté dans les pays d’Afrique du Nord dans les tous prochains jours. Lequel programme sera mis sur pied pour encourager l’entreprenariat. Il permettra également à Huawei d’ouvrir son cloud, son espace de stockage aux Petites et Moyennes Entreprises (Pme).

Logo de Huawei Cameroun

Les responsables de Huawei affirment que ledit programme est encore en étude pour implémentation très prochaine en Afrique du Nord. Si le budget y relatifs n’est pas encore disponible, il n’en demeure pas moins que Huawei entend fermement tenir ses engagements. D’ailleurs, Adnane Ben Halima rassure qu’au vu d’une telle ambition de Huawei, il ne peut y avoir de limite en matière de budget. L’implémentation de ce projet commencera donc par le Maroc, la Tunisie et l’Égypte.

Contexte

Le programme « Spark » qui sera expérimenté en Afrique par du constat selon lequel 60% de la population africaine n’a pas accès à internet. En partenariat avec les gouvernements des pays africains, Huawei mettra à leur disposition des solutions autonomes adaptées à certaines zones dites blanches, où la connexion est difficile ou inexistante. Cependant, ces gouvernements africains devront assurer l’équité d’accès au numérique. Le rôle de Huawei dans ce processus d’apporter des innovations en matière de Tic en Afrique augmentera les rendements tout en réduisant les coûts.

En rappel, la première édition du Sommet mondial des analystes organisé par Huawei a eu lieu en 2004 et se poursuit chaque année depuis 19 ans. Cette année, l’événement s’est tenu du 26 au 27 avril et comprenais un large éventail de séances en petits groupes, sur différents aspects des activités de Huawei. À noter que la vision et mission de Huawei consistent à apporter le numérique à chaque personne, foyer et organisation pour un monde intelligent et entièrement connecté.

Francine Atangana / 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *