Tchad : Succès Masra dénonce un « hold-up électoral », la présidentielle vire au chaos ! 🇹🇩🗳️😡

Succès Masra

Chapeau : Le leader des Transformateurs Succès Masra crie au scandale et dénonce une tentative de confiscation de sa victoire à la présidentielle tchadienne. Dans une déclaration explosive, il accuse un « petit nombre d’individus » de vouloir « inverser l’ordre des choses » et passer outre la volonté populaire. Une situation explosive qui fait craindre le pire pour la stabilité du pays.

« Nous avons vaincu dès le premier tour » : Succès Masra revendique sa victoire

C’est un Succès Masra combatif et déterminé qui s’est adressé à ses partisans et à l’opinion publique tchadienne. Convaincu d’avoir remporté la mise dès le premier tour de la présidentielle, le leader des Transformateurs a martelé : « Tout est accompli et la victoire du peuple est sans tache… les résultats de cette élection, vous les connaissez. Nous avons vaincu grâce à vous, le peuple, qui nous a mis en tête dès le premier tour au regard des vérités des urnes« .

Des propos sans ambiguïté, qui traduisent la certitude de Succès Masra d’avoir été choisi par les Tchadiens pour présider aux destinées du pays. Une conviction étayée, selon lui, par les remontées de ses représentants dans les bureaux de vote et les tendances lourdes dégagées par les dépouillements. Mais c’était sans compter sur les manœuvres souterraines visant à inverser le cours de l’histoire…

« Un petit nombre d’individus veut inverser l’ordre des choses » : Masra dénonce un hold-up

Car pour Succès Masra, les dés sont pipés et sa victoire en passe d’être confisquée. « Ce que nous redoutions est en train de se produire… un petit nombre d’individus a décidé de refuser la volonté du plus grand nombre et veut inverser l’ordre des choses, l’ordre des chiffres, mais en réalité l’ordre normal de l’histoire », a-t-il dénoncé avec vigueur.

Une accusation grave, qui pointe du doigt des forces obscures déterminées à faire dérailler le processus électoral et à priver les Tchadiens de leur choix souverain. Sans les nommer, Masra vise clairement les tenants de l’ancien régime, soupçonnés de vouloir perpétuer leur mainmise sur le pouvoir au mépris de la volonté populaire. Un « hold-up » démocratique qui risque de mettre le feu aux poudres dans un pays encore convalescent.

Vers une crise post-électorale majeure au Tchad ?

Car les déclarations incendiaires de Succès Masra font craindre le pire pour la suite du processus électoral et la stabilité du Tchad. En revendiquant avec autant de force sa victoire et en dénonçant sans ambages les manœuvres visant à la remettre en cause, le leader des Transformateurs joue un jeu dangereux. Celui d’une confrontation frontale avec le pouvoir en place, qui pourrait dégénérer en violence à tout moment.

Déjà, les partisans de Succès Masra, galvanisés par les propos de leur champion, sont prêts à en découdre pour défendre ce qu’ils considèrent comme leur victoire légitime. De l’autre côté, les soutiens du pouvoir n’entendent pas se laisser dépouiller sans réagir, et pourraient être tentés par l’épreuve de force. Un scénario catastrophe qui rappelle les heures les plus sombres de l’histoire tchadienne, et qui doit être évité à tout prix.

Face à cette situation explosive, la communauté internationale retient son souffle. L’Union Africaine, l’ONU et les partenaires du Tchad ont appelé toutes les parties à la retenue et au respect du verdict des urnes, quel qu’il soit. Un message de fermeté et de sagesse, qui peine à se frayer un chemin dans le climat délétère qui s’est emparé du pays. Seule certitude : le Tchad joue son avenir dans les prochains jours. Et c’est toute l’Afrique qui tremble avec lui.

Pour Hamid Mahamat Adoum pour 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *