Next

C’est jeudi dernier que des paysans Camerounais occupaient l’une des plantations de la Société camerounaise des palmeraies (Socapalm). Ils accusaient le groupe Bolloré, l’un des actionnaires de ladite société, de vouloir s’accaparer toutes les terres des riverains, et en exigeant des responsables de la Socapalm, la rétrocession immédiate des terres…

Lire la suite...
S'abonner au flux RSS

Partenaires

Habari-cemac