Sundance veut briguer l’exploitation du fer de Mbalam à cheval entre Cameroun et Congo

La firme australienne pourrait signer d’ici le deuxième trimestre 2014, un accord avec le Cameroun portant sur la construction des infrastructures pour mieux viabiliser le site.[pagebreak]La firme australienne Sundance Resources, maison mère de la société Cam Iron qui pilote le projet d’exploitation de fer de Mbalam-Nabeba, à cheval entre le Cameroun et le Congo Brazzaville, pourrait signer d’ici le deuxième trimestre de l’année, un accord avec le Cameroun portant sur la construction des infrastructures pour mieux viabiliser le site. Il s’agit prioritairement de la construction d’un chemin de fer long de 500 km entre Mbalam (Est) et le port de Kribi (Sud), ainsi que la construction d’un terminal portuaire durant le deuxième trimestre 2014. «Nous allons maintenant mener des négociations poussées avec chacun des groupes ayant participé à l’appel d’offres relatif à la construction des infrastructures portuaires et ferroviaires en vue de finaliser un accord exclusif avec l’un d’eux au deuxième trimestre de 2014», rapporte en substance un communiqué dont APA s’est procuré une copie.
L’entreprise qui a publié le cahier de charges relatif à la construction des infrastructures sur le site minier, a également précisé avoir entamé des négociations avec plusieurs groupes sur la cession de participations dans le projet de Mbalam-Nabeba et la signature de contrats d’approvisionnement à long terme.

Depuis six mois, Sundance Ressources qui poursuit une nouvelle stratégie basée sur la séparation entre le développement de la mine et la construction d’infrastructures prévoit le début de l’exploitation du gisement pour 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *