Sport

Stade annexe de la Réunification : Apejes met le Canon à genoux

Après une série de cinq victoires en autant de matches, le leader a souffert (1-2) sous la forme d’un voisin assoiffé de victoires lors de cette sixième journée.

Les nombreux spectateurs qui ont fait le déplacement du stade annexe de la Réunification ce mercredi 13 avril 2022 n’ont pas regretté d’être venus. S’il y avait un match en lever de rideau que jouait le voisin d’histoire Tonnerre, il a fallu attendre l’heure du match du Canon Sportif pour voir les gradins se remplir. Les nombreux supporters du Kpa-Kum étaient d’autant plus remarquables que les gadgets aux couleurs vert-rouge de leur club étaient arborés et coloraient les tribunes. Une ambiance dans laquelle, l’adversaire, Apejes de Mfou donnait l’impression d’être le petit David devant le Golliath. Sur le terrain, les deux équipes présentaient heureusement le même nombre de joueurs, onze, avec la même hargne pour aller chercher les trois points de la victoire. Tous les coups sont joués à fond, pour une première période sans but, mais très plaisante.

Lire aussi
Éliminatoires Can Cameroun 2021 : La liste de Conceçao au scanner

Dès le retour des vestiaires pour la seconde période, ce sont les poulains de l’entraîneur Ndongo Emma qui vont tonner plus fort que le Canon. Après une sortie de balle digne d’une académie, c’est Wilfried Parfait Teikeu Takoudjou qui va allumer un boulet de canon en direct des buts adverses : une frappe qui va étourdir le gardien de buts de Canon, qui la renvoie tout de même, mais Vitalis Yengi n’avait qu’à pousser la balle au fond des filets d’une tête plongeante dès la 47ème minute de jeu. Deux minutes plus tard, c’est encore Teikeu Takoudjou qui va tromper d’une tête croisée, le gardien de Canon sur un corner bien frappé par Joseph Vianney Apam. Canon de Yaoundé va sortir le grand jeu, et obtiendra une réduction du score à l’heure de jeu par Philippe Bertin Essama. Mais ne reviendra pas au score malgré la grosse pression mise sur la défense adverse.

Lire aussi
Humilié et chassé du Comité Exécutif de la Fecafoot, GUIBAI GATAMA réagit

Le public de Douala vivra une fin de match spectaculaire, grâce au joker de 16 ans, venu du banc de touche d’Apejes pour ajouter de la lumière à une rencontre déjà palpitante. Yvan Noh Nafeng, quand il n’a pas cassé des lignes par des passes lumineuses à ses coéquipiers de l’attaque, c’est lui-même qui a fait raisonner la barre transversale des buts de Canon par une frappe en demi-volée du gauche des 30 mètres. Une jeune pépite qui impose aux nombreux spectateurs de revenir au prochain match d’Apejes de Mfou. Avec la manière, la bête noire de Canon, Apejes, a mis le leader à genoux.

Lire aussi
CAN - Le Sénégal encore très décevant, mais qualifié avec la Guinée

David Eyenguè

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page