Next

Cameroun - Crimes rituels: Les présumés tueurs des filles de Mimboman libérés - Quand le cerveau du gang passait aux aveux

Après dix-huit mois de cabinet, Tahoc Mongho, Fotso Jean Luc, Nono Emmanuel, Mamoudou Ousmane Guesama et autres auraient été élargis. Seul Ndeamhou Bertrand et quatre autres innocents auraient été renvoyés devant la Chambre Criminelle du Tribunal de grande instance du Mfoundi. L'argent serait-il passé par là ? Mystère et boule…

Lire la suite...
S'abonner au flux RSS

Partenaires

Habari-cemac