Next

Centrafrique : la responsabilité de la récente attaque contre le Cameroun attribuée aux rebelles d'Abdoulaye Miskine

L'attaque du village camerounais de Gbiti (Est) dans la nuit du 16 au 17 novembre est l'oeuvre des éléments de la rébellion du Front démocratique du peuple centrafricain (FDPC) d'Abdoulaye Miskine, chef rebelle arrêté en septembre au Cameroun, a déclaré dans un communiqué lu jeudi matin sur les ondes de…

Lire la suite...
S'abonner au flux RSS

Partenaires

Habari-cemac