International

Selon l’ONU, les talibans infligent aux femmes afghanes une « punition collective »

Les experts de l’ONU dénoncent les pratiques discriminatoires des talibans* vis-à-vis des femmes afghanes. Des pratiques qui ressembleraient, selon l’ONU, à une « punition collective », lit-on dans sa déclaration publiée lundi.

« Nous sommes préoccupés par les efforts incessants et systémiques visant à exclure les femmes de la vie sociale, économique et politique du pays », ont déclaré les experts en précisant que cette politique « représente une punition collective des femmes et des fillettes basée sur des préjugés sur le genre ». Les experts de l’ONU dénoncent dans leur déclaration des pratiques discriminatoires existant en Afghanistan vis-à-vis des femmes. Ainsi, les talibans « empêchent les femmes de reprendre leur travail, exigent que les femmes soient toujours accompagnées d’hommes dans des lieux publics, interdisent aux femmes de prendre le transport en commun selon leur gré, leur imposent des règles vestimentaires très strictes ». Ces mesures, selon les experts de l’ONU, limitent considérablement la liberté de déplacement des femmes, les privent de la possibilité d’exprimer leur avis, de participer à la vie sociale et de travailler, ce qui ne fait que renforcer la pauvreté dans le pays.

Lire aussi
Les Talibans sont en faveur de la prolongation de la mission de l'ONU en Afghanistan

Les experts ont appelé la communauté internationale à obtenir la suppression de ces restrictions.

Le document est signé par 35 experts, notamment par Reem Alsalem, rapporteuse spéciale des Nations unies sur la violence à l’égard des femmes, Fernand de Varnnes, rapporteur spécial sur les minorités et Melissa Upreti, vice-présidente du groupe de travail sur la discrimination à l’égard des femmes et des filles.

237online.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page