CORONAVIRUS AU CAMEROON
Confirmés
6585
Actifs
2709
Guéris
3676
Décès
200
Source : MINSANTE Cameroun -
Mise à jour : 3 juin 2020
Economie

Secteur rural: L’Union européenne renforce son appui au Cameroun

Un avenant au contrat de réformes sectorielles d ce secteur, au titre du cycle budgétaire 2020-2021, a en effet été signé le 16 décembre dernier entre le ministre l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire, Alamine Ousmane Mey et l’ambassadeur, chef de délégation de l’Union Européenne au Cameroun, Hans Peter Schadek.

L’appui budgétaire de l’Union européenne au Cameroun va donc bénéficier des fonds supplémentaires. Avec 50 millions d’euros, soit environ 32,8 milliards de FCFA, au titre du cycle budgétaire 2020-2021. Cet appui budgétaire est porté à 150 millions d’euros, soit 98,39 milliards de FCFA, sous forme de dons, l’engagement pour la période 2017-2021. C’est l’objet de la convention signée le 16 décembre dernier entre le ministre camerounais de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire, Alamine Ousmane Mey et l’ambassadeur, chef de délégation de l’Union européenne au Cameroun, Hans Peter Schadek. Dans le détail, 15,47 milliards de FCFA seront décaissés en 2021, et 15 autres milliards de francs CFA en 2021, avec une allocation de 1,31 milliard de FCFA environ pour les mesures complémentaires.

Selon les explications des deux parties, cet accord vise à soutenir les réformes du gouvernement, en particulier pour relever les défis du renforcement de la productivité agricole et de l’efficacité de l’action publique. « En droite ligne des objectifs visant l’amélioration de la qualité de la dépense publique et des conditions de base du développement des filières agro-sylvopastorales, les réformes envisagées seront examinées à l’aune de l’exécution de la politique nationale de semences végétales, de la politique de la santé animale et de la santé publique vétérinaire, de la mobilisation et de la transparence dans les taxes affectées aux secteurs cacao et bois », avait précisé Alamine Ousmane Mey. L’on précise que les résultats obtenus jusque là à travers le contrat de performance de réformes sectorielles du développement rural, ont directement contribué à une mise en œuvre plus efficiente de la politique agricole.

La tenue d’une première revue sectorielle conjointe Etat-partenaires et société civile ayant permis d’évaluer de manière participative les progrès accomplis dans le secteur et tracer les grandes orientations stratégiques pour les années à venir. En rappel, le sommet de Yaoundé tenu en décembre 2016 et réunissant les chefs d’État de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC), a abouti à la formulation d’une riposte communautaire et concertée, face au double choc économique et sécuritaire auquel la sous-région est confrontée. C’est dans cet esprit que l’UE, au titre du Programme Indicatif National du 11ème Fonds européen de développement (FED), s’est engagée à soutenir le Cameroun dans la conduite des réformes structurelles à même de soutenir une croissance.

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer