SDF: Ni John FRU NDI veut enflammer le Cameroun - 237online.com
Politique

SDF: Ni John FRU NDI veut enflammer le Cameroun

Le chairman Ni John Fru Ndi retire les députés et sénateurs SDF de l’Assemblée nationale.

C’est la décision phare à retenir resolutions de la reunion du comité executif national du SDF tenue à Douala le 9 août 2019. Par cet acte, John Frun Ndi vient de prouver aux yeux de monde entier qu’il est officiellement parrain des Ambazoniens. Il veut faire chanter le Pouvoir de Yaoundé comme il sait le faire. Fru Ndi a faim et veut manger. Entend-on partout.

Au cours de cette réunion les débats ont tourné autour du départ ou non des députés et sénateurs SDF de l’Assemblée nationale et du sénat, afin d’imposer au gouvernement le retour à la fédération et au pire des le cas, la mise sur la table des modalités de séparation pure et simple des deux régions anglophones du reste du Cameroun.

Au terme des travaux, il a été arrêté que tous les députés et sénateurs SDF, doivent désormais se retirer de l’Assemblée nationale et du sénat et ne plus participer à aucune session parlementaire à commencer par celle de novembre 2019.

Ils ne participeront pas à aucune élection politique tant que le chef de l’Etat Paul Biya, ne ramène pas la paix dans les deux régions anglophones, afin de permettre le retour à la normalité et la reprise des classes.

Il y a quelques mois, dans un bref enlèvement par les séparatistes, dont le Chairman Ni John Fru Ndi avait été victime, ceux-ci lui avaient demandé de retirer ses députés et sénateurs de l’Assemblée nationale. A cette date là, le président du SDF avaient refusé au motif que cette décision aggraverait la crise.

C’est encore l’occasion pour souligner qu’avant la tenue de cette réunion politique du SDF, le chairman Ni John Fru Ndi a personnellement rencontré le cardinal Christian Tumi avec qui ils ont échangé sur la probabilité d’un retour à la fédération comme l’unique solution à la crise anglophone.

Fru Ndi, agrégé hors échelle du chantage

Depuis plusieurs mois il se raconte que John Fru Ndi tient à être le porte-parole des Anglophones pour aller convaincre les rebelles à jeter l’éponge. Vrai ou faux, cette version semble se confirmer aujourd’hui par la sortie finale du SDF le 9 août dernier à Douala. on a aussi appris que le chairman du SDF aurait même demandé beaucoup de centaines de millions de francs au Pouvoir de Yaoundé pour «se rendre en brousse et convaincre ses frères rebelles».

Fru Ndi vient de brandir son éternelle carte de maître-chanteur à paul Biya. « Le scomptes de Fru Ndi sont vides il tient à les renflouer comme d’habitude en faisant chanter le Pouvoir, il veut absolument se faire voir dans une affaire où veut encaisser de l’argent… Voilà comment il faut désormais comprendre sa position», précise un homme politique de la place. Qui a envoyé Fru Ndi? Comment se retrouve-t-il subitement dans la sauce en ce moment précis?

la posture actuelle du chairman du SDF est louche. il veut plus se cacher. Fru Ndi a montré son visage. Il faut dorénavant le considérer comme un Ambazonien. Dans l’histoire du Kidnapping dans le monde, personne n’a jamais été kidnappée deux fois et relaxée pour rien.

Ni john Fru ndi est le porte-parole de ceux qui tiennent à diviser le Cameroun en deux. Il faut le prendre très au sérieux.Il n’évolue plus en cachette.

Réalités Plus. N°0054, 13 août 2019

Commenter avec facebook

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer