Samuel Eto’o et la Fecafoot : les dessous d’une crise qui secoue le football camerounais

Samuel excuses

La récente décision de Samuel Eto’o, président de la Fédération Camerounaise de Football (Fecafoot), de se retirer de l’organisation des matchs contre le Cap-Vert et l’Angola, a plongé le football camerounais dans la confusion. Retour sur les zones d’ombre d’une crise qui divise.

Des tensions internes à la Fecafoot ? Selon plusieurs observateurs, ce revirement soudain d’Eto’o serait le signe de profondes dissensions au sein de l’instance dirigeante du football camerounais. Des sources proches de la Fecafoot évoquent des luttes d’influence sur fond de soupçons de mauvaise gestion. Des accusations que la fédération dément formellement.

Quelles conséquences pour les matchs à venir ? Suite au désengagement de la Fecafoot, c’est le gouvernement camerounais qui a dû prendre le relais en urgence pour assurer la tenue des rencontres. Un camouflet pour Eto’o, qui espérait un soutien de la FIFA qui n’est jamais venu. Les fans s’interrogent aussi sur la validité des billets vendus par la Fecafoot. Le flou persiste.

Eto’o fragilisé, le football camerounais dans la tourmente Cette crise laissera des traces. La crédibilité et l’autorité d’Eto’o à la tête de la Fecafoot semblent durablement entamées. Celui qui incarne le football camerounais apparaît aujourd’hui isolé, pris en tenaille entre ses opposants internes et un gouvernement qui a repris la main. Une situation précaire qui fait craindre une paralysie durable pour le ballon rond camerounais.

Le Cameroun n’a pas fini d’entendre parler des soubresauts qui secouent sa fédération de football. Les prochains jours seront décisifs pour savoir si Samuel Eto’o parviendra à reprendre le contrôle ou si la Fecafoot a entamé une lente descente aux enfers. Une bien triste perspective à l’heure où les Lions Indomptables ont plus que jamais besoin de stabilité pour préparer sereinement les futures échéances.

Par Clement Nkoa pour 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *