Politique

Rdpc dans le Nkam : La chute spectaculaire de Samuel Dieudonné Moth

Le député du Nkam a mordu la poussière devant le maire de l’arrondissement de Yingui alors que les pronostics prédisaient sa victoire. Retour sur quelques mobiles d’une défaite programmée.

C’est Charlemagne Messanga Nyamding qui est à la manette pour proclamer les résultats du renouvellement des organes du parti présidentiel. L’enjeu principal est de savoir qui sera le président de la section Rdpc Yingui sud-est. On le sait, occuper un tel poste au sein du pouvoir est généralement un levier pour une ascension dans les sphères du pouvoir. Dans une vidéo devenue virale sur la toile, on voit le vaincu tout en sueur vêtu d’un saillon jaune. Il chahute le chargé de mission de son parti qui proclame les résultats, visiblement très remonté contre ce dernier. Remonté, faut-il le dire, traduit à minima la réalité de toutes les péripéties qui ont émaillé le processus électoral.

Toujours sur internet, des vidéos tournent en boucle montrant les militants Rdpc des deux camps en train de se battre, entre lesquels la police s’interpose pour faire la paix. Les gros bras sentant que le vent tourne en défaveur de leur candidat, sont déterminés à en découdre avec les organisateurs, de s’attaquer aux urnes. Il faut dire que c’est le refus de consensus par le député comme l’indique la mission du parti dans le Nkam qui a obligé en dernier lieu le recours au vote pour départager les deux parties. Au finish, sur les 650 votants, Lovet va rafler la part du lion car 575 voix vont jeter leur dévolu sur lui. Sur le coup, on voit le député dans la vidéo lancé à l’endroit de Charlemagne Nymding,« Arrête de faire le clown », au moment où toute la foule jubile.

Un échec programmé

Des sources bien introduites dans le département font savoir que cette déculottée n’est pas une surprise pour plusieurs raisons. Premièrement, depuis son élection comme député, il n’a fait aucune descente sur le terrain auprès de la population qui l’a voté, sa base électorale.Il était donc attendu de pied ferme par la population pour lui rendre la pièce de sa monnaie. En deuxième lieu, il se trouve que le candidat Samuel Moth est poursuivi actuellement devant les tribunaux pour une affaire d’escroquerie et de tromperies envers ses associés.

Il s’agit précisément de l’affaire MP et Ondoa Joseph contre Moth Samuel Dieudonné. Etant déjà englué dans les affaires judiciaires, cela aurait pu être une raison invalidante de la candidature de l’élu du peuple du Nkam selon les textes et règlements du Rdpc comme on l’indique dans les rangs du parti dans ce département. Toujours dans la rubrique des faits qui participent à la défaite annoncée, il y a sa volonté de se jeter dans l’exploration forestière s’attirant toutes les inimitiés avec les populations locales. Bien plus encore, on annonce sa volonté de positionner son épouse à la tête de l’Ofrdpc. Toute chose qui fait le lit des inimitiés politiques contre sa personne. On comprend que l’élu du peuple pourrait avoir fort à faire lors des joutes politiques à venir.

Franck ESSOMBA, 237online.com

Afficher plus

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page