Presse francophone : Les assises de Yaoundé se précisent

Georges Gros, Sg de l??Upf dont des assises sont prévues en novembre à Yaoundé, a été reçu en audience hier par Inoni Ephraim. Le Secrétaire général de l??Union internationale de la presse francophone (Upf), Georges Gros, a été reçu en audience hier par le Premier ministre, chef du gouvernement, Inoni Ephraim. Au

menu de l??entretien, auquel prenait part le ministre de la Communication, Jean-Pierre Biyiti bi Essam, et le vice-président international de l??Upf, Alain Blaise Batongué, il a été question des futures assises de l??institution internationale, prévues en fin novembre à Yaoundé. « Notre entretien a porté sur l??organisation à la fin du mois de novembre des grandes assises de la presse francophone à travers le monde », a confié Georges Gros à CT après l??audience. En gros, cette grand-messe devrait drainer environ 200 journalistes de la presse écrite et audiovisuelle, venant d??une cinquantaine de pays de la planète. Le Premier ministre camerounais et son hôte ont également parlé des différentes articulations de ces futures assises. Les travaux porteront notamment sur « la liberté de la presse, la responsabilité des journalistes, les nouvelles technologies et sur tout ce qui concourt actuellement au développement de la presse », a ajouté Georges Gros. D??après le Sg de l??Upf, le Pm a dit toute l??importance qu??il attache aux assises de novembre, d??autant que, ajoute-t-il, l??organisation répond là à une « invitation du président de la République ». Georges Gros semble donc optimiste quant à ces travaux. Un peu plus tôt dans la journée d??hier, le Secrétaire général de l??Upf a été reçu en audience au ministère de la Communication, où il a également échangé, avec le Mincom Jean-Pierre Biyiti bi Essam, sur le rendez-vous de novembre prochain. L??Union internationale de la presse francophone a été créée en 1950. Elle compte à peu près trois mille membres à ce jour, répartis dans quelque 130 pays dans le monde.
Alliance NYOBIA, Cameroun Tribune

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *