International

Plus de 5.100 personnes ont été arrêtées lors des émeutes au Kazakhstan (police)

Les forces de l’ordre du Kazakhstan ont arrêté plus de 5.100 personnes qui avaient participé aux émeutes dans plusieurs régions du pays, a annoncé dimanche le service de presse du ministère de l’Intérieur du pays.

« À cette heure, 5.135 personnes ont été arrêtées », indique le communiqué.

Selon le ministère de l’Intérieur du pays, 125 enquêtes préliminaires ont été ouvertes sur les faits de meurtres, de violences contre des représentants de l’État et de vols. Au cours des émeutes, plus de 400 véhicules ont été endommagés et détruits, dont 346 voitures de police. Les maraudeurs ont également cambriolé plus de 100 grands magasins et banques.

Lire aussi
Les ministres russe et turc de la Défense échangent par téléphone

Pour rappel, des contestations ont commencé le 2 janvier dans plusieurs villes du Kazakhstan. Deux jours après, des émeutes se sont propagés sur Almaty et d’autres villes du pays pour se transformer ensuite en émeutes s’accompagnant de pillages et d’assauts de bâtiments publics. Des affrontements avec la police on fait des morts et des milliers de blessés dans les deux camps. Le président kazakh Kassym-Jomart Tokaïev a demandé de l’aide à l’Organisation du traité de sécurité collective (OTSC). Des unités des forces de maintien de la paix ont déjà entamé des opérations au Kazakhstan. Les autorités ont annoncé le 7 janvier le rétablissement des bases de l’ordre constitutionnel dans toutes les régions du pays. La situation la plus compliquée demeure à Almaty.

Lire aussi
Kazakhstan: des dizaines d'assaillants éliminés à Almaty (police)

237online.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page