International

Peskov affirme que sa fille sanctionnée a « ouvert les yeux »

Le porte-parole du président russe, Dmitri Peskov, estime qu’après les sanctions imposées par les États-Unis et l’Union européenne à sa fille adulte Elizaveta, celle-ci « a les yeux ouverts sur beaucoup de choses ». Il a également raconté les détails du travail de sa fille sur un projet franco-russe.

« Ici (dans l’imposition par l’UE de sanctions contre les membres de la famille Peskov, ndlr), le manque d’indépendance des Européens est absolument compréhensible, mais il y a un fait curieux », a déclaré M. Peskov.

« Ma fille aime beaucoup la France, elle y a fait ses études, elle y a vécu pendant longtemps, mais il y a plusieurs années, elle a déménagé chez nous, elle a terminé son master ici au MGIMO, elle vit et travaille ici à Moscou. Et elle n’a que de la sympathie et des sentiments chaleureux à l’égard de la France, rien d’autre », a déclaré le secrétaire de presse présidentiel.

Lire aussi
L’investiture du président français élu Emmanuel Macron se tiendra le 7 mai (média)

Selon lui, Elizaveta travaille en effet depuis plusieurs années à la Fondation pour le développement des initiatives historiques franco-russes. « Il s’agit d’une fondation privée, il y a différents projets là-bas », a précisé M. Peskov.

« Elle a travaillé pendant plusieurs années sur un projet visant à fouiller, puis à ramener en France, afin d’être enterré dignement, les restes de l’occupant, le général français Gudin, qui, en tant qu’occupant, est venu sur le sol russe avec Napoléon et a été tué ici par nos soldats », a déclaré le représentant du Kremlin.

« Et donc elle a travaillé sur ce projet. Et il est très intéressant de noter qu’elle a également fait l’objet de sanctions. Ses yeux s’ouvrent sur beaucoup de choses », a noté M. Peskov.

Lire aussi
L'UE soutiendra complètement l'adhésion de la Finlande et de la Suède à l'Otan (Borrell)

Les restes du général Charles-Étienne Gudin, mort en 1812 et qui connaissait Napoléon depuis son école, ont été découverts en 2019 par des scientifiques français et russes lors d’une expédition archéologique conjointe près de Smolensk. En décembre 2021, ses cendres ont été inhumées dans la nécropole de la Maison des Invalides de Paris.

M. Peskov lui-même a été placé sur la liste des sanctions américaines au début du mois de mars. Le 12 mars, les autorités américaines ont imposé des sanctions à son épouse, la championne olympique de patinage artistique Tatiana Navka, et à ses deux enfants adultes, Nikolaï et Elizaveta. Le 3 juin, l’UE a ajouté 18 entités juridiques et 65 personnes physiques de Russie à sa liste noire, dont Elizaveta et Nikolaï Peskov, ainsi que Mme Navka.

Lire aussi
3 conseils pour trouver un bon casino en ligne

237online.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page