Société

Non-respect des mesures contre le Covid-19 : Yaoundé entre dans la phase répressive

L’initiative de J.C. Tsila entre en vigueur ce jour, au moment où la courbe de contamination devient de plus en plus inquiétante.

Le Préfet du Mfoundi Jean Claude Tsila entame aujourd’hui la phase répressive contre le non-respect des mesures édictées par l’Organisation des Nation Unies pour la Santé (OMS) et les Autorités camerounaises, pour faire face à la pandémie du siècle, baptisée Covid-19. L’initiative du commis de l’Etat qui arrive à point nommé, a été saluée par une bonne frange de la population de la cité capitale. Ce d’autant que l’on avait observé un relâchement quasi généralisé des mesures barrières, après que le Chef de l’État eût décidé de nouvelles mesures d’assouplissement.

Pour beaucoup de camerounais, les pouvoirs publics avaient tout simplement décrété la fin du Covid-19. Conséquence, la courbe de contamination qui était jusque-là décroissante a repris du poil de la bête. La conférence de presse conjointe donné hier par le Ministre de la Communication Emmanuel Sadi et deux de ses pairs, n’est pas sans liens avec le « remontada » du Covid-19, notamment du fait de ce relâchement.

Lire aussi
Aide à la scolarisation : le Groupe Bolloré réhabilite l’école publique de Mouanko dans la Sanaga Maritime

Après les 111 détectés mardi dernier, 154 nouveaux cas ont été enregistrés pour la seule journée du mercredi 13 Mai, avec en prime trois décès enregistrés. En somme, au jour d’aujourd’hui, le Cameroun compte 2954 cas de contamination au Covid-19 détectés. Des chiffres qu’il faut cependant prendre avec beaucoup de pincette, dans la mesure la mauvaise foi des patients et de leurs familles, ainsi que l’insuffisance de matériels technique ne permet pas une détection efficiente.

Attention !!! Population de Yaoundé, sortez de chez-vous avec vos masques ! dans les débits de boisson, respectez la distanciation sociale ! d’ailleurs vous n’avez plus de choix, les éléments de Mbaga Guelle sont déjà sur le terrain, avec instruction ferme de traquer tous ceux qui se refusent d’appliquer les mesure barrière édictées. À bon entendeur salut !

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page