Nature: un prêtre exorciste échappe à la mort à Diang – 237online.com
Société

Nature: un prêtre exorciste échappe à la mort à Diang

Le 18 mai dernier, un prêtre exorciste venu de Yaoundé pour abattre les arbres des « sorciers », a failli perdre sa vie.

L’affaire fait actuellement grand bruit dans cet arrondissement situé à 50 km de Bertoua dans la département du Lom et Djerem.

Des arbres qui servent de “logements sociaux” aux redoutables sorciers de la ville de Diang, on les retrouve dans les villages et quartiers mais notamment au cimetière catholique de Diang. Celui-ci est situé au quartier Bingomo et selon les témoignages recueillis sur place, “c’est dans ce secteur que l’on retrouve les sorciers les plus redoutables qui empêchent le décollage du développement local sur tous les plans”.

Pour renverser la tendance, plusieurs dénonciations ont été faites. C’est alors qu’un prêtre exorciste est arrivé à Diang dans la journée du 18 mai dernier , avec pour mission de dire des prières pour non seulement détruire les sorciers mais aussi abattre les arbres qui les servent d’abris.

Au cours de la séance d’exorcisme, un arbre a failli causé sa mort. La vidéogramme que nous avons pu obtenir montre comment l’Homme de Dieu, est tombé alors qu’il a vu l’arbre tombé sur sa direction. Heureusement, plus de peur que de mal, le prêtre exorciste est sorti des branches d’arbres qui l’ont couvert sans tâche.

De bonnes sources, il se porte bien et il ambitionne de poursuivre sans crainte sa mission de destruction des arbres et d’anéantissement des sorciers.
En effet,la bourgade de Diang est reconnu dans le département du Lom et Djerem pour sa pauvreté et la misère dans lesquelles sont plongés les populations. La récurrence des pratiques de sorcellerie est reconnue de toutes les autorités administratives,municipales, religieuses traditionnelles et même des forces de maintien de l’ordre dans le cadre de leurs missions de police judiciaire.

Tout récemment, une bande de sorciers avait été interpellés par les éléments de la Brigade de gendarmerie de Diang en avril 2019, déférés auprès du procureur de la république et placés sous mandat de dépôt provisoire, les 7 champions des pratiques de sorcellerie seraient à l’origine du sous développement local. Le combat contre les sorciers de Diang est donc enclenché et très attendus, les résultats de cette guerre ouverte.

Commenter avec facebook

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer