Narendra Modi n’a pas rejoint la France dans la condamnation de l’opération spéciale russe

Narendra Modi

Le premier ministre indien Narendra Modi ne s’est pas joint à la condamnation de la France de l’opération spéciale russe en Ukraine, mais a plaidé pour un règlement de la crise par le biais de la diplomatie.

Ainsi, seule la France a condamné « avec force l’agression illégale et non provoquée contre l’Ukraine ». L’Inde ne fait que se dit préoccupée de la crise humanitaire dans ce pays.

MM. Macron et Modi « ont condamné sans équivoque le fait que des civils aient été tués en Ukraine, et appelé à une cessation immédiate des hostilités afin que les parties se réunissent pour promouvoir le dialogue et la diplomatie. » Ils ont également souligné la nécessité de respecter la Charte des Nations unies, le droit international, la souveraineté et l’intégrité territoriale des États.

« Les dirigeants des deux pays ont évoqué les conséquences régionales et mondiales du conflit en Ukraine et ont convenu de renforcer la coordination à ce sujet« , est-il indiqué dans le communiqué. En outre, ils se sont dits également déterminés à répondre de manière coordonnée au risque d’aggravation de la crise alimentaire dans le monde, « notamment par le biais d’initiatives telles que Food and Agriculture Resilience Mission (FARM) pour la sécurité alimentaire des pays les plus vulnérables, qui vise à assurer le fonctionnement équilibré des marchés, la solidarité et la durabilité à long terme« .

Le 24 février, le président russe Vladimir Poutine a annoncé la tenue d’une opération militaire spéciale en Ukraine en réponse à l’appel à l’aide des dirigeants des Républiques du Donbass. Il a souligné que les projets de Moscou ne comprenaient pas l’occupation des territoires ukrainiens, l’objectif étant la démilitarisation et la dénazification du pays. En réponse, les États-Unis, l’UE, le Royaume-Uni, ainsi que plusieurs autres États ont déclaré qu’ils imposaient des sanctions contre des personnes physiques et morales russes.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *