Sport

Mtn Elite One : Septième victoire d’affilée pour Apejes

L’équipe de Mfou a battu Djiko Fc en match comptant pour la 13ème journée hier, 15 mai 2022, au stade annexe B d’Olembe.

Apejes de Mfou est inarrêtable depuis sept journée de championnat Mtn Elite One. L’équipe du président Léon Aimé Zang a enchaîné une autre victoire hier, 15 mai 2022 au stade annexe B d’Olembe. Sa victime était Djiko Fc de Bandjoun, battu sur le score d’un but à zéro. La septième victoire d’affilée d’Apejes. En termes de statistiques, on va parler de huit matchs sans défaite pour Apejes de Mfou. Si la première mi-temps a été une opposition où les deux équipes se sont neutralisées, le public a eu droit à une belle deuxième période, avec plusieurs clichés. On a compris pourquoi les entraîneurs insistent souvent sur le pressing des attaquants dans les situations de passe retour aux gardiens de buts. Les exemples de Roger Milla face à Higuita, le gardien de buts colombien en huitième de finales de la Coupe du Monde 1990 et tout récemment, le pressing de Karim Benzema sur Donaruma, le gardien de buts de Paris Saint-Germain sont édifiants.

Le but marqué par Apejes de Mfou a été une copie de ces actions. On jouait la 49ème minute de jeu quand Sodea Eric Sadjo, le gardien de buts de Djiko Fc, a hérité d’une passe retour de son défenseur central. Zacharie Arthur Yene n’avait pas arrêté sa course et le gardien de buts a manqué sa relance. L’attaquant d’Apejes ayant subtilisé le ballon, n’avait plus qu’à le propulser au fond des filets. Apejes doit le maintien du score à Junior Hecube, son gardien de buts, plébiscité comme homme de ce match. Il a justifié son statut de meilleur gardien de buts du club, en détournant plusieurs frappes à bout portant des attaquants de Djiko Fc, qui avaient pu déséquilibrer la défense d’Apejes à trois reprises au moins. Le score en est resté là jusqu’à la fin du match.

Dieudonné Nké, l’entraîneur de Djiko Fc, fait une lecture de la partie, en restant Fair-play. « Nous avons pris un but sur une faute individuelle. Ce sont des choses qui arrivent. S’il n’y avait pas ce genre d’erreur-là, le Cameroun n’aurait jamais joué les quarts de finales de la Coupe du Monde. On va essayer de gommer les erreurs. Au niveau des occasions de buts, nous en avons eu. Malheureusement, nous étions dans un jour sans et en face on a eu un gardien de buts qui était dans une bonne forme. Je crois qu’Apejes mérite sa victoire et il faut le féliciter (…) C’est un championnat et les matchs se suivent et ne se ressemblent pas. Peut-être contre As Fortuna, on aura une autre physionomie », analyse le technicien. En face, Emma Jean Francis Ndongo, l’entraîneur d’Apejes de Mfou, reconnaît que son équipe a souffert de la reprise de la compétition : « Gagner ce match était le plus important. Nous sortons d’une légère trêve, qui nous a coupés du rythme de la compétition.

Il était question pour nous de revenir dans la compétition et d’assurer une victoire. Pour le reste, il n’y avait pas de rythme, il y avait beaucoup de ratés. On a un peu souffert à la fin du match. Je crois qu’avec les journées à venir, vous allez reconnaître l’équipe. Les gars ont joué avec un peu de peur. Après le but, vous m’avez vu très remonté, parce qu’il fallait remonter le bloc équipe, pour permettre au gardien de buts, qui a fait un superbe match aujourd’hui, de lire et d’anticiper sur les actions de jeu. Il n’était pas question de défendre. Mais de jouer ». Déjà 21 points en sept matchs pour Apejes, qui attend le prochain client. Attendons la prochaine journée de Mtn Elite One.

Achille Chountsa / 237online.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page