Morawiecki critique l’entretien téléphonique entre Merkel et Loukachenko

Alexandre Loukachenko

Le premier ministre polonais Mateusz Morawiecki a critiqué la chancelière allemande sortante Angela Merkel en raison de son entretien téléphonique avec le président biélorusse Alexandre Loukachenko au sujet des migrants. C’est ce qu’il a annoncé dans une interview publiée dimanche par l’agence DPA.

« L’UE doit participer à la recherche d’une solution diplomatique, mais l’appel de la chancelière Merkel à M. Loukachenko a contribué à sa légitimation, estime-t-il. Loukachenko a utilisé l’entretien avec Angela Merkel à ses propres fins. Il a affirmé qu’Angela Merkel avait consenti au transport de 2.000 migrants via un corridor vers l’Allemagne et d’autres pays européens. Mais ce n’est pas le cas ».

Mateusz Morawiecki a également affirmé que son pays serait prêt à « coopérer pour financer le retour des migrants vers l’Irak ou d’autres pays, si Loukachenko faisait preuve de bonne volonté ».

La crise migratoire, qui sévit à la frontière entre la Biélorussie et la Lettonie, la Lituanie et la Pologne, s’est exacerbée le 8 novembre. Quelques milliers de personnes se sont approchées de la frontière polonaise du côté biélorusse et refusent de quitter la zone frontalière. Certains d’entre eux ont essayé de pénétrer sur le territoire polonais en cassant une barrière de fil barbelé. L’UE accuse Minsk d’exacerber le conflit et appelle à imposer des sanctions contre la Biélorussie. Le président biélorusse Alexandre Loukachenko a déclaré que c’est l’Occident qui était responsable de cette situation, car c’est à cause de sa politique que des milliers de gens étaient aujourd’hui obligés de fuir leur pays en guerre.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *