CORONAVIRUS AU CAMEROON
Confirmés
12592
Actifs
2179
Guéris
10100
Décès
313
Source : MINSANTE Cameroun -
Mise à jour : 29 juin 2020
Politique

Méga-meeting de Paris : Patrice Nganang déshabille Maurice Kamto

La plume vitriolée de l’universitaire n’a trouvé cette fois-ci d’autre victime que son mentor d’hier.

Par un coup de gueule dont lui seule connaît le secret, le célèbre écrivain et universitaire américain d’origine camerounais Patrice Nganang, vient de faire sa rentrée médiatique pour le compte de l’année en cours. Cela fait suite au méga-meeting de Maurice Kamto, tenu récemment à Paris, à la Place de la République, haut lieu de la révolution française de 1789. La plume vitriolée de Nganang, contrairement à ce qu’on se serait attendu va à l’encontre de Maurice Kamto. Chose d’autant plus curieuse qu’il est connu pour être l’un de ses soutiens les plus sûr.

Après le grand meeting du leader du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun qui aura connu un succès retentissant, patrice Nganang prend à contrepied tout le monde, par la publication d’un texte qui interroge autant qu’il fustige la partialité ou le mutisme de Kamto, quand il a fallu citer les prisonniers politiques, lors de ce meeting. De l’extrait de cette sortie épistolaire qui suit chacun pourra en faire sa propre opinion : «…Maurice Kamto, professeur de droit, écrivain du Code pénal du pays captif, avocat international, qui siège à l’académie de droit de la Haye et d’autres institutions du droit ou il défend des gens comme Obiang Nguema, et qui a passé neuf mois à Kondengui, la prison infâme ou on meurt à la pelle et pour rien… Maurice Kamto, qui déclare au monde entier son amour pour ‘’les camerounais sans exception’’ Maurice Kamto je disais, sort de poche une liste de prisonnier ‘’pour ne pas oublier quelques-uns’’ dit-il, sort de sa poche un aide-mémoire, quoi, et il ne cite que quinze prisonniers. Exactement quinze. Tous francophones. » Puis il conclut par cette courte phrase : « le Camerounais est méchant »

Lire aussi
Alerte/Covid-19: Le gouvernement suspend L'initiative de Maurice KAMTO

En claire, Patrice Nganang, reproche à son mentor de n’avoir cité lors de son speech que les noms des prisonniers de son parti politique, alors qu’il aurait dû en tant que leader du changement, penser aux autres camerounais qui au même titre que les militant du MRC, croupissent dans les geôles de la prison centrale de Kondengui, notamment les prisonniers de la crise anglophone. Pour lui, cette omission de Kamto relève de la méchanceté.

Mais au-delà faudra-t-il conclure à une rupture entre Nganang et son mentor d’hier ? wait and see !

Tags
Afficher plus

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer