CORONAVIRUS AU CAMEROON
Confirmés
6585
Actifs
2709
Guéris
3676
Décès
200
Source : MINSANTE Cameroun -
Mise à jour : 3 juin 2020
Politique

Me Alice Nkom : « Je ne vois pas Kamto continuer la politique qui nous a massacré depuis longtemps »

L’Avocate en droits Humains et Présidente fondatrice du REDHAC a été l’un des invités du programme matinal ABK Matin sur ABK Radio du jeudi 13 février 2020. La militante des droits de l’homme s’est prononcée sur plusieurs sujets d’actualité.

La juriste pense que si le président du MRC prend le pouvoir, il ne peut pas faire subir au peuple les mêmes supplices du régime du régime actuel. Elle a entièrement confiance au leader du MRC. « …Je ne vois pas Maurice Kamto en train de continuer la politique qui nous a massacré depuis longtemps… », a déclaré Me Alice NKOM sur ABK Radio.

Me Alice Nkom attribue une mauvaise note aux ministres camerounais
Selon l’Avocate en droits Humains, les ministres camerounais sont nuls et la politique du président de la République est contreproductive. « …Sans être sévère, je donne la note de 03/20 aux ministres Camerounais… l’environnement de travail n’est pas un environnement de compétitivité. La politique du chef de l’État n’est pas une politique de résultats. L’organisation de votre vie part de la volonté du Président de la République et aucun ministre ne veut agir parce que ça va lui coûter cher… », note la présidente fondatrice du REDHAC.

Lire aussi
Cameroun -Très urgent: Alain Fogue, trésorier du Mrc attendu à la police judiciaire ce jeudi

« …Je ne comprends pas ce niveau d’aveuglement par le pouvoir et de mensonge en l’indivision. Comment tu peux manger et me forcer à dire que j’ai bien mangé alors que je meurs de faim…Le peuple doit traduire le mal être qu’il vit et exercer son pouvoir souverain et c’est lui seul qui doit savoir s’il doit donner le pouvoir à ceux qui nous tue… SVP pensez à demain, au pays, à vos enfants, c’est à vous décider. Je donne aucun conseil, j’éclaire simplement… », ajoute-t-elle.

Pas d’ambition ministérielle

Me Alice Nkom n’envisage pas être ministre et critique le mode d’admission au Barreau du Cameroun. « …Non ! Je ne peux pas être ministre, ce n’est pas ma place. Je ferai une très mauvaise ministre. J’ai 51 ans de travail dans les palais de justice. Je n’ai jamais été employée et j’aime avoir ma liberté… Le Cameroun est le seul pays au monde où pour être Avocat, il faut passer un concours à l’entrée et passer un autre concours à la sortie…. Les palais de justice sont des cimetières, des tombes de la loi », précise-t-elle.

Lire aussi
Cameroun: Le pouvoir et le Mrc en chiens de faïence

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer