Marche du 8 juin – Tirane Noah: « Nous avons encore démontré que nous sommes les maîtres du jeu »

Tiriane Balbine Nadege Noah, présidente par intérim du MRC, a fait une déclaration ce samedi 8 juin 2019, sur Facebook, pour évaluer la marche du MRC. Celle qui gère en ce moment les affaires courantes du MRC estime que l’objectif a été atteint.

« Nous avons encore démontré que nous sommes les maîtres du jeu car le Régime suit la cadence que nous imposons. La dictature ne cache plus son visage hideux. Le déploiement des forces de l’ordre sur toute l’étendue de la ville de Yaoundé, et même au-delà, et les très nombreuses arrestations opérées tout au long de la journée en sont des illustrations qui confirme que ce régime est LIBERTICIDE. Avec 170 arrestations dans la journée du 8, nous craignons aujourd’hui des disparitions, puisque ces arrestations faites par la milice l’ont été sur la base d’une simple intuition, comme pour répondre à une consigne : ERADIQUER TOUT CE QUI SE RAPPORTE AU MRC », écrit Tiriane Balbine Nadege Noah.

Elle adresse ses félicitations aux militants de son parti politique pour l’ensemble des deux marches du 1 et du 8 juin. « A tous les amis politiques, à tous les sympathisants à la cause nationale que nous défendons, le MRC par ma voix vous adresse ses félicitations pour les mobilisations du 1 et du 8 juin, en rappelant à la suite de Berthold Brecht que, « Qui lutte peut perdre, et qui ne lutte pas a déjà perdu » », ajoute-t-elle.

Ci-dessous, l’’intégralité de la communication de Tiriane Balbine Nadege Noah.

MARCHES DU 08 JUIN 2019 : OBJECTIF ATTEINT !!!

Il était important pour nous, de faire des démonstrations :

  • prouver aux sceptiques que nous avons une capacité de mobilisation nationale et nous nous sommes déplacés de toutes les régions du pays pour investir Yaoundé la Capitale.
  • Nous avons encore démontré que nous sommes les maîtres du jeu car le Régime suit la cadence que nous imposons. La dictature ne cache plus son visage hideux. Le déploiement des forces de l’ordre sur toute l’étendue de la ville de Yaoundé, et même au-delà, et les très nombreuses arrestations opérées tout au long de la journée en sont des illustrations qui confirme que ce régime est LIBERTICIDE. Avec 170 arrestations dans la journée du 8, nous craignons aujourd’hui des disparitions, puisque ces arrestations faites par la milice l’ont été sur la base d’une simple intuition, comme pour répondre à une consigne : ERADIQUER TOUT CE QUI SE RAPPORTE AU MRC.

Avec les marches des 1er et 08 juin 2019, nous avons mis une chape de plomb sur la peur. Elle a changé de camp, et l’issue de notre combat ne fait plus de doute. Le compte à rebours suit son cours de manière fatidique ! Comme l’a si bien dit le Président élu, le Professeur Maurice Kamto : Rien n’est fini, tant ce n’est pas fini, et l’efficacité n’est pas dans le bruit et la violence mais dans la tête.

A tous les amis politiques, à tous les sympathisants à la cause nationale que nous défendons, le MRC par ma voix vous adresse ses félicitations pour les mobilisations du 1 et du 8 juin, en rappelant à la suite de Berthold Brecht que, « Qui lutte peut perdre, et qui ne lutte pas a déjà perdu ». Nous luttons, nos revendications demeurent :

  • Non à la guerre dans le NOSO
  • Non au hold-up électoral
  • Non aux détournements des deniers publics
  • Non a la succession de gré à gré.

Plus que jamais, nous appelons à un dialogue national inclusif pour le rétablissement de la paix dans notre pays.

Vive le MRC et
Que Dieu bénisse le Cameroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *