Mairie de Yaoundé IV : le combat de David contre Goliath

Duval Ebalè Lebel

Duval Lebel Ebale, le candidat du PRP pourra-t-il créer la surprise en venant à bout du RDPC ?

À cœur vaillant rien d’impossible ! tel que David de la bible, Duval Lebel Ebale, tête de liste du RPR (parti Républicains du Peuple), pour la conquête de la commune de Yaoundé IV, n’est pas du tout impressionné par le gigantisme de son adversaire le RDPC, dont on peut assimiler à Goliath. Les saintes écritures nous dit qu’en son temps l’adolescent David avait terrasser Goliath, le redoutable guerrier philistin qui faisait trembler tout le peuple d’Israël. Mais pourra-t-il en être de même avec Ebale, le jeune loup aux dents acérées, qui pour accéder à la mairie de Yaoundé IV, devra traverser sur le corps des dinosaures tels que Mme Amougou Noma et Mr Essono Efila, pour ne citer que ces deux têtes d’affiche de la liste RDPC dans cette circonscription. À bien des égards, Ebale et son parti, en dépit du courage et de la témérité dont il fait preuve, n’a aucune chance face à la grande mobilisation et déploiement sur le terrain du RDPC, qui plus est le parti au pouvoir. On a pu le constater lors du lancement de la campagne électorale.

Mais Duval Ebale aussi intelligent qu’il est essaye tant bien que mal de tourner le vent à son avantage en surfant sur les faiblesses de son adversaire. En lieu et place de grandes caravanes, il a opté pour le porte-à-porte, et la marche à pied. Il est vrai qu’en raison des moyens très limité, cette voie semblait être l’unique pour lui. Mais ne dit-on pas qu’à quelque chose malheur est bon ? c’est ainsi que depuis le début de la campagne le promoteur de radio oxygène et ses militants sillonnent les artères de Yaoundé IV, pour convaincre et dissuader les militants du RDPC majoritaire dans cette circonscription électorale. Son arme fatale, le piètre bilan du RDPC dont il en a fait son projet politique. En guise d’illustration, confie que les populations du ‘’pays bas’’ disent n’avoir jamais vu le maire dans leur quartier, pourtant situé juste en face de la mairie d’Ekounou. Il ajoute par ailleurs que la liste de Mme Amougou Noma ne comporte que deux bamilékés sur la soixantaine des conseillers municipaux, alors que dans la sienne, il n’y en a pas moins de 16. Entre autres projets, il compte doter, si jamais il est élu, la commune de Yaoundé IV de quatre grands marchés, notamment en mettant à contribution les opérateurs économiques.

Malgré tout le chapelet de projets que le PRP promet réaliser pour le bien être des populations de Yaoundé IV, et en dépit du bilan peu élogieux du RDPC, il ne faut pas mettre la charrue avant le bœuf, car la politique répond à des critères qui parfois dépasse l’entendement du commun des mortels.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *