CORONAVIRUS AU CAMEROON
Confirmés
4890
Actifs
2860
Guéris
1865
Décès
165
Source : MINSANTE Cameroun -
Mise à jour : 25 mai 2020
Politique

Lutte contre le Coronavirus: Où sont passés les élus du peuple ?

Les camerounais invitent les responsables politiques à manifester leur élan de solidarité en mobilisant les jeunes dans les rues et les quartiers pour battre campagne contre le coronavirus.

« Sans consommateurs il y a pas d’opérateurs économiques », a déclaré, Luc Magloire Mbarga Atangana, ministre du Commerce, lors de son passage à l’émission dominicale actualité hebdo, le dimanche 29 mars 2020. Face à Ibrahim Cherif, le Mincommerce a exhorté les opérateurs économiques à revoir les prix des denrées alimentaires, afin d’apporter leurs contributions à la lutte contre le coronavirus. « Comme ils avaient fait hier avec Boko-haram, ils peuvent le faire autant aujourd’hui, pour la lutte contre le covid-19 », a exhorté le Mincommerce. Autant les opérateurs économiques ont besoins des consommateurs, plus les hommes politiques doivent préserver la santé des lecteurs. « Les camerounais des 10 régions du pays ont donné 71% de suffrages valablement exprimés au président de la république, Paul Biya à la dernière élection présidentielle et près de 149 députés en attendant les résultats des élections partielles dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest », souligne Fouapon Hussein, homme politique. Il invite par ailleurs les responsables politiques à manifester leur élan de solidarité en mobilisant les jeunes dans les rues et les quartiers pour battre campagne contre le coronavirus. « Montrez-nous que cette menace est réelle et que vous vous souciez du peuple camerounais. Nous voulons voir les membres du gouvernement ; les directeurs généraux ; les médecins ; les députés ; les maires ; les imams ; les prêtres, pasteurs ; grands hommes d’affaires battre campagne contre le coronavirus », s’offusque-t-il. Prenez les masques et les blouses et les lançons la campagne de sensibilisation.

Toutes les villes inondées

Le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc, au pouvoir) lors de l’élection présidentielle du 07 octobre 2020, n’avait pas lésiné sur les moyens en vue de la promotion de l’image du chef de l’Etat. Panneaux publicitaires géants, affiches, écrans électroniques, banderoles… Le chef de l’État et son slogan, « La force de l’expérience », avaient investi toute la ville de Yaoundé pendant l’élection présidentielle. Le peuple camerounais attend une mobilisation toutes azimutes des hommes politiques comme lors des élections (présidentielles ; législatives et municipales). «Vous avez fait pendant la campagne pour l’élection présidentielle du 07 octobre 2018, et lors des élections législatives et municipales du 09 février 2020. Vous aviez fait le porte à porte pour convaincre les militants. Pourquoi vous ne pouvez plus faire la même chose pour sauver le peuple. Je me serais attendu à une vaste campagne quotidienne des jeunes formés et mobiliser avec les hauts parleurs et les fiches et qui crient et sensibilisent partout. Tous les coins et recoins devraient être touchés par les affiches et les cris d’alarmes », conseille-il. « Je viens de faire le tour de la ville de Yaoundé avec ces affiches et discuter un peu avec nos concitoyens sur le coronavirus. Les mesures et le one man show dans les médias et les réseaux sociaux ne suffisent plus conseille-il. « Je viens de faire le tour de la ville de Yaoundé avec ces affiches et discuter un peu avec nos concitoyens sur le coronavirus. Les mesures et le one man show dans les médias et les réseaux sociaux ne suffisent plus.

Lire aussi
Cameroun - Covid-19: Les agences de voyage ne respectent pas les mesures à Maroua

Il est regrettable de constater que certains compatriotes n’ont pas encore pris conscience de la menace et de l’ampleur que pourrait avoir le non-respect de ces mesures dans la lutte contre le Covid-19. Ces personnes continuent à perpétrer des comportements à risque mettant en danger non seulement leur propre vie mais aussi celles des autres. Les élus du peuple doivent s’approprier, les 13 recommandations du président de la République, afin d’aller expliquer à leurs populations. « Notre devoir est de prendre conscience en s’engageant en tant que principaux acteurs de ce processus de changement de comportements visant à limiter la propagation de la maladie à coronavirus ». Comme vous le savez certainement, le Covid-19 qui a fait son apparition en Chine, est malheureusement en circulation dans notre pays depuis le 05 mars. Ce virus se propage rapidement à l’échelle nationale du fait de l’arrivée des voyageurs en provenance des pays touchés et des déplacements internes des populations entre nos différentes villes. Il est important de rappeler que la maladie se manifeste par la fièvre, la toux, l’écoulement nasal, la sueur et des difficultés à respirer. Bien qu’il faille souligner que certains cas sont asymptomatiques.

Lire aussi
Cameroun - coronavirus: universités et grandes écoles fermées à Yaoundé

Elvis Serge NSAA (Stg)

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer