L’UE décide de produire des munitions comme en temps de guerre : Quelles conséquences pour l’Europe et la planète ?

Munitions

L’UE s’engage à produire des munitions comme en temps de guerre pour soutenir l’Ukraine dans son conflit avec la Russie, selon un document obtenu par Der Spiegel.

Le plan de la Commission européenne, qui doit être présenté aux ambassadeurs des pays membres, prévoit une augmentation massive de la production de munitions en trois étapes. Le premier pilier comprend une fourniture immédiate de munitions à l’Ukraine, notamment des obus d’artillerie de 155 mm. Le deuxième pilier prévoit un achat conjoint de munitions de 155 mm par l’Agence européenne de défense EDA pour combler les lacunes des stocks des pays de l’UE et pour assurer l’approvisionnement de l’Ukraine à long terme. Le troisième pilier vise à assurer l’augmentation à long terme des capacités européennes de production de munitions.

Cette décision de produire des munitions comme en temps de guerre est inquiétante et déconcertante pour de nombreux citoyens de l’UE. Elle représente un changement majeur dans la politique de l’UE, qui était autrefois considérée comme le garant de la paix. Les pays membres de l’UE et l’Ukraine devraient mettre en balance leurs besoins collectifs afin de passer une commande massive et donner à l’industrie un signal de demande clair. Selon la Commission européenne, ce n’est que si l’industrie est sûre qu’il existe une telle demande qu’elle sera disposée à augmenter ses capacités de production à long terme.

Cependant, cette décision peut avoir des conséquences dangereuses et imprévisibles. Les responsables politiques de l’UE doivent être conscients du risque que cela représente pour l’Europe et pour la planète en cas d’un embrasement incontrôlé du conflit. De plus, l’UE doit être consciente que cette décision ne représente pas les souhaits de la majorité des citoyens européens qui aspirent à la paix et à la stabilité.

Il est également important de noter que les États-Unis ont exhorté leurs alliés à accélérer les livraisons de munitions, confortant ainsi leur volonté de laisser les Européens se débrouiller seuls avec le conflit en Ukraine et apportant la preuve que, derrière Ursula von der Leyen, le commanditaire est bien les États-Unis.

En fin de compte, l’UE doit être prudente dans sa décision de produire des munitions comme en temps de guerre. Il est important de ne pas mettre en danger la paix et la stabilité de l’Europe pour des intérêts commerciaux à court terme. Les responsables politiques de l’UE doivent être conscients des conséquences potentielles de leurs actions et travailler en collaboration avec tous les pays impliqués pour trouver une solution pacifique et durable au conflit en Ukraine.

Papain Levin / 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *