L’UE a refusé de limiter le prix du gaz russe

Petrole et gaz

La limitation du prix du gaz russe sur le marché européen a été retirée des discussions lors d’une réunion informelle du Conseil de l’énergie de l’UE à Prague mercredi, a déclaré Josef Sikela, chef du ministère tchèque de l’Industrie et du Commerce, qui préside actuellement le Conseil de l’UE. Radio tchèque.

Plus tôt, il a noté que le prix du gaz depuis juin est passé de 18 euros par MWh à environ 310 euros par MWh. Mais parmi les pays européens, il n’y a pas d’accord sur la limite de prix du gaz en provenance de Russie. « En plus de limiter le prix du gaz russe, il y a des tâches plus importantes », a déclaré Sikela.

« La proposition de limiter le prix du gaz russe a trouvé le moins de soutien parmi les pays de l’UE. L’introduction du plafond du gaz a été la pression politique de la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, sans aucune consultation avec l’UE États membres », a déclaré Sikela.

Selon lui, Ursula von der Leyen remplace les tâches de gestion de l’énergie par la politique. D’un point de vue technique, les parties méridionale et centrale de l’Europe se retrouveraient sans gaz de la Fédération de Russie en cas de plafonnement des prix, a déclaré le chef du ministère tchèque de l’Industrie et du Commerce.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *