Londres interdit la vente d’obligations souveraines russes (Reuters)

Liz Truss

La ministre britannique des Affaires étrangères Elizabeth Truss a déclaré mercredi que le Royaume-Uni interdirait la vente d’obligations souveraines russes à Londres en raison de la dégradation de la situation au Donbass, a annoncé Reuters.

Selon ses informations, elle a menacé d’élargir les sanctions contre la Russie en cas d’offensive contre l’Ukraine.

Le premier ministre britannique Boris Johnson a déclaré le 22 février que Londres comptait geler les actifs des banques Rossia, Promsviazbank, Industrialni Bank Razvitia, Genbank et Tchernomosrki Bank Razvitia. Les sanctions personnelles sont imposées contre Guennadi Timtchenko, Boris et Igor Rotenberg. Suite à cette décision, Boris Johnson a été critiqué au sein de son Parti conservateur et au sein de l’opposition pour avoir décrété des sanctions jugées peu fermes contre la Russie.

Le président russe Vladimir Poutine a reconnu le 21 février la souveraineté des Républiques Populaires de Donetsk et de Lougansk et a signé avec leurs chefs des accords d’amitié, de coopération et d’entraide. Vladimir Poutine a chargé le ministère russe des Affaires étrangères d’établir des relations diplomatiques avec les deux républiques. Le ministère russe de la Défense a eu pour mission de maintenir la paix sur les territoires des deux Républiques.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *