Lions Indomptables: Affaire Joël Matip : saura t-on (enfin) la vérité ?

Par un communiqué lu au journal parlé de la CRTV Radio (20 heures) dans la soirée d??hier, mardi 5 janvier 2009, le ministre des Sports et de l??Education physique (MINSEP) Michel Zoah révèle aux Camerounais les raisons (officielles) de l??absence du joueur Joël Matip (18 ans) dans la tanière des Lions Indomptables. Le communiqué ministériel précise que le néo Lion Indomptable, sociétaire de Schalke 04 en Allemagne, aurait obtenu de Paul Le Guen, l??entraîneur de l??équipe nationale de football du Cameroun, une permission en vue d??aller passer son examen de baccalauréat avant de rejoindre les Lions Indomptables plus tard, soit à Nairobi au Kenya où ils sont en stage préparatoire à la CAN depuis hier, soit en Angola où ils se rendront lundi 11 janvier prochain pour la compétition

proprement dite.
Débat en Allemagne: Joël Matip rejoindra-t-il les Lions Indomptables ?
Préparation des Lions Indomptables: La FECAFOOT et Paul Le Guen exigent la présence d??Eto??o dès ce 4 janvier
MONDIAL 2010: Les Lions Indomptables valident leur billet
Coup de Chapeau: Les Lions Indomptables
Mondial et Can 2010 : Le chef de l??Etat salue l??exploit des Lions Indomptables
Bien que ledit communiqué ne fixe pas les uns et les autres sur la période au cours de laquelle cet examen aura lieu, tout porte à croire, selon nombre de sources proches du jeune joueur et des Lions Indomptables, que l??espoir de voir Joël Matip défendre les couleurs du pays de son père (sa mère est Allemande) ne serait vraiment pas perdu. Joël Matip qui, depuis sa convocation par Paul Le Guen vers la fin du mois de décembre 2009 ne cache pas sa joie de rejoindre les Lions Indomptables, ne se serait pas laisser influencé par les responsables de la fédération allemande de football et de Schalke 04 qui, avec l??appui des médias allemands, oeuvraient pour qu??il refuse de rejoindre l??équipe nationale de football du Cameroun. Pire, le jeune Lion Indomptable était aussi face aux problèmes administratifs. Jusqu??en fin de semaine dernière, il attendait toujours que les autorités camerounaises lui délivre un passeport camerounais en bonne et due forme, pour lui permettre de
prendre part à la CAN 2010.
Mission (foireuse ?) en Allemagne
Le nouveau développement de ce qu??on appelle désormais « l??affaire Matip », lu sur les antennes de la CRTV Radio dans la soirée d??hier, mardi 5 janvier, redonne de l??espoir. Car, avec l??échec de la délégation qui s??est rendue en Allemagne en début de semaine pour obtenir la libération de Joël Matip, les uns et les autres avaient déjà conclu au forfait du joueur. Et, Paul Le Guen, l??entraîneur des Lions Indomptables, pensait déjà à quel joueur convoquer pour le remplacer. Cependant, à en croire nos sources, la délégation qui est allée chercher Joël Matip, composée de Tombi A Roko Sidiki le secrétaire général de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) et de David N??Hanack Tonyè le secrétaire général du ministère des Sports et de l??éducation physique (MINSEP), aurait pu obtenir rapidement la libération du joueur si les démarches avaient été entamées dès la convocation de Joël Matip.
Outre l??arrivée tardive en Allemagne de la délégation camerounaise, il se trouve que le concerné lui-même, Joël Matip, n??était pas en terre allemande. Il est, depuis plusieurs jours, avec son club Schalke 04, en Espagne pour le stage d??avant reprise du championnat allemand. Tombi A Roko Sidiki et David N??Hanack Tonyè, reçus à l??aéroport de Düsseldorf par Jean Matip le père de Joël Matip ont, dans un premier temps face aux dirigeants de Schalke 04 dans leur fief à Geselkirchen, le fief de Schalke 04, brandit l??arme de la réglementation en vigueur ; les lois de la Fédération internationale de football association (FIFA), avant de se raviser et procéder par la négociation.
La négociation aurait alors abouti à une promesse ferme d??avoir Joël Matip un de ces jours chez les Lions Indomptables. Ceci, avant le rebondissement de la soirée d??hier qui révèle que l??espoir d??avoir Joël Matip dans la tanière des Lions Indomptables pour la CAN 2010 serait encore permis.

HONORE.FOIMOUKOM, Le Messager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *