L’intervention de la France et des USA rend difficile la recherche de solutions aux crises en Afrique

Jean-Yves Le Drian en Afrique

L’intervention étrangère dans les foyers de tension en Afrique rend souvent difficile la recherche de solutions pour mettre fin aux crises sur le continent.

C’est ce qu’a déclaré, selon l’agence de presse Maghreb Arab Press (MAP), dimanche à Dakar, le président sénégalais et président en exercice de l’Union africaine (UA), Macky Sall.

« L’intervention étrangère dans les foyers de tension en Afrique rend souvent difficile la recherche de solutions pour mettre fin aux crises », a-t-il souligné, s’exprimant dans la capitale sénégalaise lors de la conférence économique Dakar 2022 sur le thème « L’Afrique: partenaire de premier plan ».

Des représentants de pays européens et africains ainsi que d’organismes internationaux, dont l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), participent à cet événement.

« Sans cette intervention extérieure dans les points chauds, il aurait été facile de résoudre les problèmes en utilisant les mécanismes africains de réunion et de sanctions », a poursuivi M. Sall faisant référence à l’approche privilégiée pour gérer les situations complexes causées par les conflits et les coups d’État sur le continent.

Il a souligné l’importance de « pacifier les poches de tension en Afrique ». « Rien [ne peut être fait] sans la paix, la sécurité et la stabilité », a ajouté le président de l’UA.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *