Libye: Reprise de l’activité pétrolifère à Al-Charara

Petrole extraction

Le plus grand champ pétrolifère de Libye Al-Charara a repris ses activités après une interruption de deux mois, a annoncé dimanche la chaîne de télévision Al-Arabiya se référant à la National Oil Corporation (NOC).

Au début du mois d’avril, des manifestants qui soutenaient le nouveau chef de gouvernement élu par le parlement Fathi Bachagha ont bloqué les principaux ports du Croissant pétrolier. En outre, la National Oil Corporation (NOC) of Libya, le géant du secteur pétrolier libyen, a annoncé début avril un énième cas de force majeure sur ses exportations de pétrole à partir du port de Marsa El Brega, ce qui entraînera l’incapacité de remplir ses obligations contractuelles. Cela survint au lendemain de l’annonce d’une situation similaire dans le port pétrolier voisin de Zuwetina, ainsi que dans d’autres puits, stations de production et installations d’expédition associés à ce port jusqu’à nouvel ordre.

Trois jours plus tôt, le port pétrolier de Zuwetina avait stoppé tout chargement de pétrole sous la pression de manifestants. Un groupe d’individus prétendant représenter les intérêts de la communauté de la région de Zuwetina avait annoncé l’arrêt des exportations de pétrole jusqu’à ce que le premier ministre libyen par intérim Abdel Hamid Dbeibah remette le pouvoir au nouveau chef du gouvernement élu par le parlement Fathi Bachagha. En raison du blocage des terminaux, le port pétrolier n’a pas été autorisé à charger un million de barils de pétrole. Par ailleurs, les activités ont également été suspendues dans le port de Mellitah.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *