Les talibans demanderont un soutien économique et politique lors de la rencontre de Moscou

La délégation américaine rencontrera des représentants du mouvement radical Taliban* dans la capitale du Qatar, Doha, a rapporté vendredi Reuters citant ses sources. Selon Reuters, cette rencontre sera la première entre les parties depuis le retrait des troupes américaines d'Afghanistan. Les responsables américains tenteront de faire pression sur les talibans pour assurer l'évacuation en toute sécurité des citoyens américains et des citoyens d'autres pays, ainsi que la libération des Américains détenus par les talibans.

La délégation des talibans envisage de demander un soutien économique et politique aux pays participants à la prochaine rencontre sur l’Afghanistan dans le cadre du format de Moscou, a annoncé à TASS Zabihullah Mujahid, porte-parole du mouvement et vice-ministre de l’Information et de la Culture.

« Nous demanderons aux pays participants à la conférence de Moscou, à nos voisins, de nous apporter leur soutien, notamment dans le domaine économique, politique et diplomatique », a-t-il dit. Et d’ajouter que l’économie du pays a besoin de « soutien supplémentaire ».

Selon lui, « la conférence portera sur des questions économiques et politiques, ainsi que sur les problèmes de la sécurité de la région et de l’Afghanistan ».

« L’Afghanistan joue un rôle important dans la sécurité et la stabilité de la région », a-t-il ajouté.

Les talibans ont annoncé plus tôt que leur délégation serait menée aux consultations de Moscou par le vice-premier ministre du gouvernement provisoire Abdul Salam Hanafi. Il inclut également le ministre des Affaires étrangères Amir Khan Muttaqi et plusieurs autres ministres.

Le ministère russe des Affaires étrangères a précisé que l’événement devrait réunir des représentants de dix pays de la région, notamment de l’Inde, de l’Iran, du Pakistan et de la Chine.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *