Les perquisitions dans des propriétés présumées d’Oleg Deripaska sont achevées

Oleg Deripaska

Le Bureau fédéral d’investigation (FBI) a achevé mardi à Washington, une perquisition dans une maison privée qui appartiendrait, selon la presse américaine, à l’homme d’affaires russe Oleg Deripaska. C’est ce qu’a annoncé à TASS, le porte-parole du FBI.

« Oui, nous pouvons confirmer que cette opération sanctionnée par la justice est terminée », a-t-elle dit.

Plus tôt, mardi, la presse américaine avait fait état d’une perquisition du FBI dans une résidence privée à Washington présumée appartenir à l’entrepreneur à Washington. Plus tard, une autre perquisition dans une maison new-yorkaise, qui serait également liée à Deripaska a été signalée.

Pour sa part, le média The Washington Post, citant des sources, a affirmé que les perquisitions dans les deux villes ont été ordonnées dans le cadre d’une enquête criminelle. Larissa Beliaïeva, porte-parole de l’homme d’affaires russe a démenti ces informations. Elle a déclaré à l’agence TASS que « les mandats sont liés à des sanctions ». En outre, Mme Beliaïeva a précisé que Deripaska n’est pas propriétaire de ces biens immobiliers qui appartiennent, en réalité, à ses proches.

La chaîne de télévision ABC, quant à elle, a indiqué que les autorités américaines n’avaient engagé aucune procedure judiciaire contre l’homme d’affaires russe.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *