Economie

Les pays occidentaux ont tenté de forcer les autres à renoncer au développement à la COP26

Les pays post-industriels occidentaux développés ont évidemment tenté d’obliger les autres à renoncer à la pollution de l’environnement, et donc au développement, lors de la 26e Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP26) à Glasgow, a déclaré mardi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

« Il était évident que les pays post-industriels occidentaux développés s’efforçaient de faire en sorte que les autres cessent de polluer et, par conséquent, de se développer. L’équilibre entre les intérêts de la protection du climat, de la protection de l’environnement et les intérêts légitimes du développement socioéconomique des pays, qui sont à un niveau beaucoup plus bas, était essentiel dans notre position », a déclaré le ministre russe.

Selon lui, la Russie continuera de travailler de manière cohérente sur les plateformes internationales « en faveur d’une approche équilibrée et non discriminatoire de la transition énergétique ». « Nous insisterons sur la nécessité de tenir pleinement compte des particularités de tous les États sans exception », a-t-il souligné.

Pour rappel, la Conférence des Nations Unies sur le climat s’est tenue à Glasgow du 31 octobre au 12 novembre. Des délégations de près de 200 pays y ont participé.

237online.com

Please follow and like us:
8k
fb-share-icon13589
251k
Pin Share20
Afficher plus

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Twitter251k
Facebook14k
RSS15k
Follow by Email8k