Les Panthères : Des fauves toujours affamés

Ils espèrent faire mieux qu??une qualification pour le second tour de la Can angolaise.Alain Giresse, le sélectionneur français des Panthères du Gabon avait prévu de rencontrer l??équipe nationale zimbabwéenne dimanche dernier dans le cadre de leur préparation à la Can. Le match n??a pas eu lieu, officiellement pour des raisons de «programmation». Les joueurs gabonais se sont donc contentés d??un seul match amical contre le Zimbabwé. Les Panthères peaufinent donc leurs stratégies de jeu et effectuent les derniers réglages dans le cadre de la préparation qui précède le rendez-vous angolais. Le sélectionneur Alain Giresse, conscient du fait que la poule dans laquelle évolue ses poulains est constituée de «très bonnes formations», a

fixé aux Panthères du Gabon «d??être le plus performant possible, ensuite, bien sûr, si la réussite est au rendez-vous, obtenir le meilleur résultat possible». Avant d??ajouter que «sortir du groupe serait déjà une grande satisfaction».Quart de finaliste en Afrique du Sud en 1996 sorti aux tirs aux buts par la Tunisie, sa meilleure performance dans la compétition, le Gabon est conscient de la modicité de ses chances pour aller au bout de la compétition. Malgré des performances haut de gamme lors de la phase aller du dernier tour qualificatif pour la coupe du monde et la coupe des nations 2010 qui poussèrent le Cameroun à se surpasser avant de reconquérir la tête du groupe, les Panthères savent qu??elles auront fort à faire à Lumbago, avec la Zambie, la Tunisie et le Cameroun (les derniers faisant office de favoris du groupe) pour atteindre les quarts de finale de la compétition. Mais, le football étant imprévisible, Alain Giresse peut compter sur un collectif bien huilé pour déjouer les pronostics. Quelques pièces maîtresses de ce collectif, à l??instar de l??attaquant expérimenté, Daniel Cousin, du percutant attaquant lillois, Pierre Emerick Aubameyang, sont d??ailleurs des éléments à redouter. Sachant que le collectif de sa sélection était son meilleur atout, Alain Giresse avait souhaité ne pas remanier le groupe qui a joué la phase des qualifications.C.B., Mutations

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *