Les mesures prises à la conférence de Glasgow sur le climat sont insuffisantes (Guterres)

Antonio Gueterres

Les mesures de lutte contre le changement climatique adoptées lors de la 26e Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP26) sont insuffisantes pour sauver la planète, a déclaré samedi le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres.

« De telles mesures sont les bienvenues, mais elles ne sont pas suffisantes […]. Nous frappons encore à la porte de la catastrophe climatique », a-t-il souligné.

Le texte de la déclaration, qui contient des formules moins sévères sur le charbon et les combustibles fossiles que dans le projet de l’accord. Les pays s’engagent à accroître leurs efforts « pour réduire la consommation d’énergies basées sur le charbon et refuser progressivement les subventions inefficaces aux combustibles fossiles « . Le charbon est utilisé dans les centrales électriques qui ne sont pas équipées de technologies de capture et de séquestration du carbone, qui ne font qu’apparaître. L’Inde a insisté sur une telle formulation, soulignant sa dépendance du charbon. En outre, la déclaration finale de la COP26, modifiée à multiples reprises, comprend un paragraphe sur la nécessité de maintenir l’un des principaux objectifs de l’accord de Paris, à savoir s’efforcer de limiter l’augmentation de la température annuelle moyenne mondiale à 1,5 degré Celsius d’ici la fin du XXIe siècle.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *