Les livraisons d’armes à l’Ukraine font durer le conflit (Lavrov à Blinken)

Sergueï Lavrov

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov et le secrétaire d’État américain Antony Blinken ont eu une conversation téléphonique ce vendredi. M. Blinken l’a annoncé lors d’une conférence de presse à Washington.

Il a considéré leur conversation comme franche et sincère. Selon lui, les parties ont discuté de la situation autour de l’Ukraine et d’un échange éventuel des citoyens russes et américains retenus en prison. Par ailleurs, le secrétaire d’État américain a mis en garde son homologue contre de nouvelles sanctions américaines en cas d’adhésion de régions ukrainiennes à la Russie.

À son tour, Sergueï Lavrov, a déclaré lors de cet entretien que Washington ne respectait pas ses promesses relatives aux exemptions de sanctions pour les aliments russes, a appris ce vendredi TASS de la diplomatie russe. « Le ministre a noté que […] les promesses des États-Unis de garantir des exemptions respectives pour les livraisons de produits alimentaires russes n’étaient pas encore mises en œuvre », a fait savoir le ministère. Pour sa part, M. Blinken a assuré que le monde s’attendait à ce que la Russie remplisse ses engagements dans le cadre des accords quadrilatéraux conclus à Istanbul en vue de résoudre le problème de l’approvisionnement en nourriture et en engrais des marchés mondiaux.

« Les chefs de la diplomatie ont évoqué la situation actuelle en Ukraine. Le ministre [Lavrov] a présenté les approches de principe russes sur l’opération militaire spéciale en Républiques populaires de Donetsk et de Lougansk et en Ukraine en soulignant que ses objectifs seraient remplies », indique également le communiqué ministériel.

Par ailleurs, Sergueï Lavrov a souligné que les livraisons d’armes de Washington et de l’Otan à l’Ukraine ne faisaient que prolonger l’agonie du régime de Kiev en éternisant le conflit et multipliant les victimes.

Il a souligné que les militaires russes respectaient le droit humanitaire international. Selon lui, la vie paisible s’établit peu à peu sur les territoires libérés.

C’est la première conversation entre les deux hauts diplomates depuis le 15 février.

Le 27 juillet, le secrétaire d’État américain a annoncé qu’il envisageait de s’entretenir prochainement avec son homologue russe pour discuter de certaines questions brûlantes, dont la libération de Brittney Griner et Paul Whelan, la crise alimentaire, les accords relatifs aux exportations céréalières et les projets de Moscou concernant une annexion éventuelle de certains territoires ukrainiens.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *