Afrique

Les forces gouvernementales ont éliminé plus de 40 terroristes au Nigeria (TV)

Les unités gouvernementales du Nigeria ont éliminé 43 combattants du groupe terroriste État islamique (EI) en Afrique de l’Ouest (Iswap) dans le centre du pays. C’est ce qu’a diffusé mardi la chaîne de télévision nigériane Channels TV, citant l’armée.

Le 30 octobre, des combattants terroristes sont tombés dans une embuscade tendue par les forces gouvernementales près d’un centre de détention situé dans la ville de New Bussa, dans l’État du Niger. Les terroristes tentaient de libérer un détenu, l’un des dirigeants de l’unité locale de l’Iswap. L’un des chefs régionaux de l’Iswap a été capturé avec les combattants éliminés.

Lire aussi
L’Afrique du Sud subit les conséquences de la découverte du variant Omicron dans le pays

L’État islamique en Afrique de l’Ouest, un groupe opérant dans le nord-ouest du Nigeria, est apparu au printemps 2015 avec la scission de l’organisation terroriste Boko Haram. La direction de l’Iswap a annoncé qu’elle avait rejoint l’État islamique. La nouvelle entité a été reconnue par l’EI. Les principaux bastions de l’Iswap sont situés dans les régions du sud et du sud-ouest du lac Tchad, où convergent les frontières du Nigeria, du Tchad, du Cameroun et du Niger.

Lire aussi
Anniversaire : l'Afrique célébrée ce 25 mai

237online.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page