Les États-Unis renoncent à toute responsabilité dans la crise ukrainienne (Pékin)

Ukraine

Les autorités américaines tentent de dissimuler leur responsabilité dans la crise ukrainienne et cherchent à éviter un conflit direct avec la Russie en présentant ce qui se passe en Ukraine comme « une simple confrontation militaire entre Moscou et Kiev ». Zhang Tengjun, chef adjoint du département Asie-Pacifique de l’Institut chinois d’études internationales, a fait cette déclaration mercredi.

« Les États-Unis tentent de dépeindre ce conflit comme une guerre entre la Russie et l’Ukraine afin que les États-Unis se tiennent autant que possible à l’écart », a déclaré le Global Times en commentant la récente déclaration du secrétaire américain à la défense, Lloyd Austin, sur « l’indépendance » de la partie ukrainienne dans la formulation des objectifs dans les combats contre la Russie.

Selon l’expert, Washington « n’est pas prêt pour une confrontation directe avec Moscou ». « M. Austin tient à le souligner afin d’éviter un signal fâcheux qui pourrait conduire à un conflit encore plus important entre la Russie et les États-Unis », a-t-il précisé.

Selon Song Zhongping, un expert chinois respecté en matière d’armes stratégiques, la réussite de l’action des troupes russes à Marioupol a marqué un tournant dans l’opération militaire spéciale menée par la Russie pour démilitariser et dénationaliser l’Ukraine. « Les États-Unis observent de près et s’inquiètent de la suite des événements, car la situation se dessine en faveur de la Russie », a-t-il souligné.

Les experts de la RPC estiment que les États-Unis ont tout intérêt à voir la Russie « subir une lourde défaite » dans le conflit ukrainien, qui a été facilité par Washington. Les politologues et les experts militaires chinois rappellent que l’Ukraine n’est pas officiellement membre de l’Otan ni un allié des États-Unis, mais la Maison Blanche, malgré cela, s’estime en droit d’insister sur le fait que « la guerre avec la Russie est menée jusqu’au dernier Ukrainien ».

Comme l’a déclaré Lloyd Austin lundi, le Pentagone ne formulera pas d’objectifs de champ de bataille pour Kiev et la partie ukrainienne « doit prendre ces décisions elle-même ». Dans le même temps, il a ajouté que la Maison Blanche ferait « tout son possible pour renforcer la position de l’Ukraine sur le champ de bataille et à la table des négociations ».

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *