Les États-Unis affirment que la Russie constitue une menace pour la sécurité mondiale

Poutine, commandant in chief

La vice-secrétaire d’État américaine Wendy Sherman affirme que la Russie, par ses décisions sur le Donbass, menace la sécurité de toute la communauté internationale et tente de ramener la paix à l’ère des empires et de compter uniquement sur la force.

« La Russie veut clairement ramener le monde à l’ère des empires, lorsque les règles de l’ordre international étaient déterminées par des outils et de l’acier, et non par des citoyens exerçant librement leurs droits démocratiques de choisir leurs propres dirigeants, leurs propres alliances et leur propre avenir. Il s’agit d’une menace non seulement pour la sécurité européenne, mais aussi pour la sécurité des personnes dans le monde entier », estime Mme Sherman.

S’exprimant lors d’une réunion spéciale du Conseil permanent de l’OSCE consacrée à la situation autour de l’Ukraine, elle a également confirmé l’intention des États-Unis d’imposer de nouvelles sanctions contre la Russie. « Dans les prochaines heures, les États-Unis annonceront des sanctions supplémentaires considérables et d’autres mesures qui obligeront la Russie à payer un prix élevé, à faire face aux conséquences de la [décision de reconnaître l’indépendance des Républiques populaires de Donetsk et de Lougansk, ndlr] », a-t-elle déclaré.

La diplomate a appelé la Russie à se déplacer sur la voie de la diplomatie afin de résoudre la situation autour de l’Ukraine. « Les États-Unis continuent de croire que la voie diplomatique est la seule pour les pays responsables, pour les grandes puissances, à surmonter leurs contradictions légitimes. Cette voie est toujours disponible pour la Russie. Elle est toujours disponible pour nous tous », a déclaré Mme Sherman. « Cependant, nous ne pouvons progresser que dans un contexte de désescalade et pas d’invasion, de paix et pas de guerre », a ajouté la vice-secrétaire d’État.

Pour rappel, le président russe a reconnu la souveraineté des républiques de Donetsk et de Lougansk le 21 février. Les dirigeants des républiques ont signé des traités d’amitié, de collaboration et d’entraide avec Vladimir Poutine. Le président russe a demandé au ministère de la Défense d’assurer le maintien de la paix sur les territoires.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *