Les damnés de la terre: plus de 150 000 africains morts dans la méditerranée depuis 2001 - 237online.com
International

Les damnés de la terre: plus de 150 000 africains morts dans la méditerranée depuis 2001

Hier pendant l’esclave ils nous amenaient par force travailler dans leurs plantations pour faire développer l’Europe.

Aujourd’hui nous partons nous suicider nous même dans la mer tentant ainsi d’aller en Europe continuer l’esclavage.
voilà les corps de nos frères et soeurs ramassés sur les côtes libyennes, derrière eux ils ont laissez femmes, enfants, frères et soeurs pour aller à la recherche d’une vie meilleur fuyant ainsi le berceau de l’humanité aujourd’hui en proie à l’impérialisme et la mauvaise gouvernance des politiques issues du système colonial. Voilà en quoi est réduite la jeunesse africaine en ce début du 21ème siècle ou le monde connaît de grandes mutations en technologie, science et technique.

Comme une mendiante assise sur une chaise en or, le berceau de l’humanité est devenu cimetière de l’humanité sous le regard des médiocres dirigeants insensibles aux multiples morts des hommes de race noire mais très touchés par un mort à Paris ou Bruxelles.
Comment avons-nous pu, avec toutes ces richesses que regorge le continent, laisser cette jeunesse dans un désespoir suicidaire qui a ôté leur humanité propre en les livrant aux vagues de la méditerranée, a la barbarie arabe Libyenne et à l’hypocrisie des secours maritimes occidentaux ?
Je pense que cette jeunesse devrait désormais apprendre à mourir devant une balle d’un zélé policier aux ordres du président fondateur afin de libérer son pays, que d’aller donner son sang aux requins de la mer ou aux camps de torture en Lybie.

Cher jeunes frères du continent, l’Europe n’est pas ce que vous voyez à la télévision ni ce qui se dit sur les réseaux sociaux, non elle est plutôt un monde de chômage, de misères, de racisme, de stress et de dépression… N’oubliez jamais que plus de 50% des africains immigrés dans cette partie du monde seraient prêts à rentrer en Afrique s’il y avait possibilité…

Partir se battre en Europe n’est pas mauvais en soi, mais le faire au prix de sa vie est une preuve qu’on est victime de la propagande. Il n’y aucun endroit dans ce monde où vous aurez une vie meilleure sans travailler, et tout comme l’Afrique, l’Europe regorge d’importants stocks de pauvres.
L’histoire retiendra que nous avons laissé périr depuis 2001 plus de 150 000 africains dans la méditerranée et, restons toujours insensibles.
Nos médiocres dirigents sont plus soucieux de leur pouvoir que de cette tragédie historique qui humilie notre communauté.
Que nos ancêtres vous accueillent…

Sénateur Fotsing – combattant de la liberté

Commenter avec facebook

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer