Les ambitions de Mounouna Foutsou pour un Cameroun plus patriote

Reamorce

Au coeur de l’effervescence du Cameroun, la résonance d’une nouvelle aventure patriotique est lancée. Le Ministère de la Jeunesse et de l’Education Civique, sous la tutelle de Mounouna Foutsou, réenchante le flambeau de l’éducation civique par le biais du Programme National d’Education Civique. 237online.com est en première ligne pour suivre cette dynamique.

Le réarmement moral, civique et entrepreneurial en action

Lors d’une cérémonie solennelle, emblématique et vibrante de lever des couleurs, le MINJEC a redéfini les contours de l’éducation civique. Le Réarmement, ou « Reamorce« , comme on l’appelle affectueusement, vise à inculquer des valeurs patriotiques profondes chez les jeunes, tout en comblant les lacunes du cursus académique traditionnel.

Rattraper dans le milieu socioprofessionnel

Le Ministre Mounouna Foutsou insiste sur l’importance de cette initiative. Non seulement pour toucher les jeunes mais aussi pour éclairer les adultes, et leur offrir une occasion de « rattraper » ce qui pourrait avoir été omis dans leur formation civique.

Une remise en question pour le Cameroun

L’approche unique du Ministre témoigne d’une introspection profonde. La remise en question est au centre du programme Reamorce. Il s’agit d’une introspection collective, d’une évaluation de ce qui a été fait et de ce qui peut être amélioré.

Sous le drapeau, on est sincère

L’authenticité est au cœur de cette initiative. Le MINJEC encourage un dialogue ouvert, où tous, du personnel de bureau aux hauts fonctionnaires, peuvent exprimer librement leurs opinions.

Conformité et cohérence: Les maîtres-mots

L’heure exacte de la cérémonie de lever des couleurs a été un point de discussion. Micheline Atanga, Conseiller Technique N°1, a fait valoir un point qui résume l’essence même de cette initiative – la conformité. La cohérence et la conformité sont au cœur de l’agenda de Reamorce.

L’avenir du reamorce

Avec des plans ambitieux pour étendre cette initiative à d’autres administrations, le Cameroun est sur la voie d’une révolution civique. Les équipes dévouées du MINJEC, avec le support indéfectible de la fanfare, sont prêtes à faire rayonner cette vision dans tout le pays.

Le vent du changement souffle sur le Cameroun. Avec des initiatives comme Reamorce, le pays est sur la voie d’une transformation civique et morale profonde. Restez connectés sur 237online.com pour suivre cette aventure passionnante.

Jean-Pierre Mbouga, 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *