Afrique

Les admissions à l’hôpital liées au Covid-19 continuent d’augmenter en Afrique du Sud

Le nombre de nouveaux cas d’infection au Covid-19 en Afrique du Sud au cours des dernières 24 heures est de 13.992, contre 18.035 la veille, tandis que le nombre de personnes hospitalisées a augmenté. C’est ce qu’a rapporté mardi la chaîne de télévision locale eNCA, citant des données de l’Institut national des maladies infectieuses.

La plus forte augmentation du nombre de personnes infectées par le Covid-19 continue d’être enregistrée dans la province capitale de Gauteng, avec 6.711 personnes. La grande majorité des personnes infectées au cours des trois dernières semaines ont été infectées par le variant omicron.

Au total, 422 personnes ont été admises dans les hôpitaux d’Afrique du Sud pour un diagnostic de Covid-19, ce qui porte à 6.198 le nombre total de personnes hospitalisées avec le coronavirus. Au cours des dernières 24 heures, sur 45.000 tests PCR effectués 31% sont ressortis postifs, et parmi les personnes contaminées 11 personnes sont mortes des complications liées au Covid-19.

Lire aussi
Burkina: Le chef des mutins avait proposé à Kaboré de faire appel au groupe Wagner (média)

L’avion Il-76 du ministère russe des Urgences, avec à son bord des experts de Rospotrebnadzor (Service fédéral de surveillance de la protection des droits des consommateurs et du bien-être humain), est arrivé en Afrique du Sud dans la nuit de mardi à mercredi. Il a atterri à l’aéroport international de Johannesburg, qui se trouve sur le territoire de la province de Gauteng. Un représentant du ministère sud-africain de la Santé a déclaré à l’agence TASS que des spécialistes russes se joindraient dès que possible aux travaux d’étude sur le variant omicron.

Lire aussi
Face au nouveau variant, Washington veut restreindre les vols depuis des pays africains

Le 26 novembre, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a attribué la lettre grecque « omicron » au variant de coronavirus B.1.1.529 découvert en Afrique australe. L’OMS a déclaré dans un communiqué que le variant « présente un grand nombre de mutations, dont un certain nombre sont préoccupantes ». L’épicentre mondial de la propagation du variant omicron se trouve en Afrique australe. L’Afrique du Sud est le pays qui compte le plus grand nombre de personnes infectées par le virus. La nouvelle souche a été détectée dans plus de 60 pays dans le monde.

Lire aussi
New South Sudan Parliament can ‘infuse urgency’ into peace process

237online.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page