Le top 10 des meilleurs joueurs africains de l’histoire du football

Roger Milla

Le ballon rond africain regorge de talents qui ont marqué l’histoire du football mondial. De Didier Drogba à Jay-Jay Okocha en passant par Yaya Touré, retour sur le top 10 des meilleurs joueurs originaires d’Afrique.

La planète football a vu éclore des génies en provenance du continent africain. Certains comme George Weah ou Roger Milla sont parvenus à s’imposer parmi les très grands de ce sport. D’autres comme Didier Drogba ou Samuel Eto’o ont marqué leur génération par leur talent et leur palmarès. Tour d’horizon des 10 joueurs africains les plus talentueux de l’histoire.

Samuel Eto’o, roi des buteurs

Avec ses 4 Ligues des Champions, Samuel Eto’o est le joueur africain le plus titré en club de l’histoire, ex-aequo avec le Marocain Youssef Chippo. Véritable légende du Barça, du Cameroun et du football africain, le meilleur buteur de sa sélection fait l’unanimité dans le top 10. Ses prestations foudroyantes sous les couleurs blaugrana ou sa forme éclatante avec l’Inter en 2010 lui assurent une place parmi les plus grands joueurs de l’histoire, toutes nationalités confondues.

Didier Drogba, l’idole de Chelsea

Impossible de parler des meilleurs joueurs africains sans évoquer Didier Drogba. Avec ses 104 buts en Premier League, l’attaquant ivoirien est le joueur le plus prolifique originaire d’Afrique dans ce championnat prestigieux. Sa carrière exceptionnelle en club et en sélection fait de lui le joueur africain le plus populaire de sa génération. Ses exploits en Ligue des Champions ont forgé une grande partie de la légende de Chelsea. Dans son palmarès : 4 titres de champion d’Angleterre et une Ligue des Champions. Une machine à marquer des buts fondamentaux.

George Weah, meilleur joueur du monde en 1995

George Weah est entré dans l’histoire en devenant le premier et unique Ballon d’Or africain en 1995. Ses exceptionnelles qualités de finisseur et de dribbleur en ont fait l’un des attaquants les plus redoutés des années 1990-2000. Particulièrement brillant lors de son passage au PSG puis au Milan AC, le Libérien pouvait faire des différences incroyables grâce à sa technique et sa pointe de vitesse. Depuis 2018, George Weah est le président de la République du Liberia.

Roger Milla, héros de la Coupe du Monde 1990

À 42 ans, Roger Milla devient l’homme providentiel du Cameroun qui crée la sensation en atteignant les quarts de finale de la Coupe du Monde 1990 en Italie. Avec ses 4 buts et ses célébrations devenus cultes, le « vieux lion » fait vibrer la planète football avec ses performances de haut vol. Plus vieux buteur de l’histoire de la compétition, Roger Milla laissera un souvenir impérissable malgré une carrière en club au fisc plus modeste. Son talent, lui, ne fait aucun doute.

Jay-Jay Okocha, le magicien nigérian

Incroyable technicien, Jay-Jay Okocha fait partie des joueurs les plus talentueux de sa génération. Ses dribbles déroutants et ses coups de génie ont émerveillé les fans des clubs qu’il a fréquentés comme le PSG, Fenerbahçe ou Bolton. Le meneur de jeu nigérian était capable du pire comme du meilleur, mais quelle magie dans ses crampons ! C’est l’un des joueurs les plus adulés du football africain.

Yaya Touré, le colosse citizen

Yaya Touré fait partie de ces joueurs capables de dominer le milieu de terrain par leur présence physique et leur volume de jeu. Symbole de l’équipe de Manchester City championne d’Angleterre en 2012 et 2014, le colosse ivoirien est un des meilleurs milieux box-to-box que le continent africain ait porté. Rapide, puissant, technique : un cocktail détonant qui lui a permis de marquer de nombreux buts spectaculaires de l’extérieur de la surface.

Abedi Pelé, Ballon d’Or africain à 3 reprises

Plus connu sous le nom d’Abedi Pelé, ce Ghanéen à la technique léchée faisait partie des joueurs les plus talentueux des années 1990. Élu meilleur joueur africain à trois reprises, il a fait le bonheur des clubs français comme l’OM, Lille ou Lyon par ses dribbles chaloupés et sa vision du jeu hors du commun. Un meneur de jeu racé qui aurait sans doute brillé davantage dans un grand club européen.

Michael Essien, le guerrier ghanéen

On pourrait presque parler de lui comme « le Yaya Touré » de sa génération. Puissance, volume de jeu et abattage sans faille caractérisent le milieu défensif Michael Essien. Ses performances de haute volée sous le maillot de l’Olympique Lyonnais puis de Chelsea (2005-2014) ont fait de lui l’un des joueurs africains les plus réguliers et les plus dominants de sa génération. Un guerrier que ses nombreuses blessures ont malheureusement freiné.


Mohamed Salah, l’Egyptien qui marche sur l’eau

Avec ses performances stratosphériques à Liverpool depuis 2017, Mohamed Salah s’est imposé comme l’un des meilleurs joueurs du monde à son poste. Rapide, technique, efficace : l’ailier égyptien collectionne les buts et les passes décisives en Premier League depuis 5 saisons. Son talent et sa vista lui ont valu d’être sacré meilleur joueur africain en 2017 et 2018. Et à 31 ans, le Pharaon a sans doute encore de belles années devant lui.

Sadio Mané, le Sénégalais qui monte, qui monte

Brillant à Southampton, encore meilleur à Liverpool, Sadio Mané s’est hissé parmi les stars mondiales du ballon rond en quelques années. L’ailier virevoltant formé à Génération Foot au Sénégal est devenu un joueur majeur des Reds et l’un des artisans du sacre en Ligue des Champions 2019. Sa technique de haut vol et son sens du but en ont fait l’un des joueurs les plus convoités de Premier League. Et peut-être bientôt du Real Madrid ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *