Afrique

Le président de la Cédeao quitte le forum en raison de la participation du Front Polisario

Le président de la Guinée-Bissau, actuel président de la Communauté économique des pays de l’Afrique de l’Ouest (Cédeao), Umaru Shisoku Embalo, a quitté ce samedi la huitième Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (Ticad), se tenant cette année dans la capitale tunisienne.

M. Embalo a pris cette décision pour protester contre la participation à la manifestation du Front Polisario (Front populaire pour la libération de Seguiet el Hamra et Rio de Oro, prône l’indépendance du Sahara occidental vis-à-vis du Maroc), rapporte l’agence de presse marocaine Maghreb Arab Press (MAP).

Lire aussi
‘Race against time’ as Madagascar braces for 4th tropical cyclone in a month

Vendredi soir, on a appris la décision du Maroc de rappeler immédiatement son ambassadeur en Tunisie pour des consultations et de ne pas participer à la Ticad dans la capitale tunisienne. La raison de cette démarche de Rabat était l’invitation par le président tunisien Kaïs Saïd à la Ticad du chef de la République arabe saharienne démocratique (RASD), le secrétaire général du Front Polisario Brahim Ghali, proclamée le 27 février 1976.

La conférence Ticad en Tunisie est suivie par plus de 20 chefs d’État et de gouvernement de pays africains, dont le président du Sénégal, l’actuel président de l’Union africaine Macky Sala.

Lire aussi
Institut Pasteur de Dakar, African Risk Capacity, West African Health Organization, and AfriCatalyst Form

237online.com

Un commentaire

  1. Je ne pense pas que ça soit pour protester contre la présence du Front Polisario…il se pourrait qu’il avait la diarrhée ou autre chose à faire. Parce que s’il doit quitter la salle à chaque fois que le Front Polisario sera là…il ne participera à aucune réunion regroupant les pays africains, puisque le Polisario est invité partout où les pays de l’Union Afrique se regroupent.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page