Le premier ministre soudanais Hamdok est prêt à diriger un nouveau gouvernement

Abdallah Hamdok

Destitué par l’armée soudanaise, le premier ministre soudanais Abdallah Hamdok a accepté de diriger le nouveau gouvernement du pays, a rapporté mercredi la chaîne de télévision Al Arabiya.

Selon ses informations, M. Hamdok a accepté de reprendre le poste de premier ministre à condition que toutes les personnes arrêtées pour des motifs politiques lors des récentes manifestations dans le pays soient libérées.

La chaîne note que dans le cas où M. Hamdok accéderait au poste de premier ministre, alors sous sa direction, le nouveau cabinet deviendrait un « gouvernement compétent composé de professionnels [politiquement] indépendants ».

Après des semaines de manifestations, l’armée soudanaise a arrêté dans la nuit du 25 octobre le premier ministre du pays, Abdallah Hamdok, ainsi qu’un certain nombre de hauts fonctionnaires et d’hommes politiques importants. Le dirigeant du pays, le général Abdel Fattah al-Burhan, a dissous les institutions du pays et déclaré l’état d’urgence comme « réponse de l’armée à la révolution de la jeunesse ». Il a également suspendu plusieurs articles de la déclaration constitutionnelle qui fixait le cadre de la transition du pays après le renversement du président Omar el-Béchir, qui avait dirigé le pays pendant 30 ans, ainsi que les relations entre les autorités militaires et civiles.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *