Le premier décès lié au variant Omicron enregistré au Royaume-Uni (Johnson)

test

Les autorités britanniques ont enregistré le premier décès d’une personne infectée au variant Omicron du Covid-19, a annoncé lundi le premier ministre britannique Boris Johnson.

« Nous constatons malheureusement des hospitalisations liées à la contamination au variant Omicron. Au moins un patient infecté au variant Omicron est mort », a précisé le chef du gouvernement britannique lors d’un point de presse organisé après sa visite dans un centre de vaccination dans l’ouest de Londres.

Dans ce contexte, le premier ministre a appelé les Britanniques à ne pas reporter le rappel vaccinal. « Je pense qu’il nous faut rejeter les théories affirmant que le variant Omicron constitue une version plus douce du Covid-19. Il est nécessaire de reconnaître que ce variant se propage rapidement chez la population. Une dose de rappel est donc la meilleure option dans cette situation », a-t-il dit.

Selon le premier ministre, le variant Omicron est responsable de 40% des nouveaux cas de Covid-19 à Londres. « La plupart des cas seront liés à ce variant à partir de demain », a-t-il ajouté.

Pour rappel, les autorités britanniques ont déjà renforcé plus tôt les restrictions sanitaires en raison de la propagation du variant Omicron. Elles ont notamment recommandé aux employeurs de rétablir le travail à distance et ont réintroduit le port obligatoire de masque dans la plupart des bâtiments. Qui plus est, un certificat numérique de vaccination complète est pour la première fois devenu nécessaire pour accéder à certains événements de masse et aux boîtes de nuit.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *